Skip to content

Zac des Sables à Fréjus : du monde pour la première réunion publique

La ville de Fréjus a organisé la première réunion publique autour de la future Zac des Sables mardi soir à la salle Riculphe. Face à une centaine de personnes, les membres du groupement d’architectes et spécialistes en charge du projet en ont donné les grandes lignes, un calendrier prévisionnel tout en tentant de rassurer les riverains.

Il y avait foule hier soir à la salle Riculphe. Pas de mariage ou de conseil municipal, mais une réunion publique ayant pour sujet la futur Zac des Sables. Serpent de mer fréjusien, ce projet commence à prendre forme et les panneaux présents à l’entrée de la salle ont amené un début de réponse, complété par les exposés des experts réunis face à l’assemblée. Après le contexte règlementaire, les experts ont avant tout tenu à préciser que ce futur quartier serait un « environnement urbain ayant vocation à être végétalisé » et que cette concertation, « voulue très en amont« , avait aussi pour objectif de voir ce genre de réunion se réitérer. Si les grandes étapes du projet ont été expliquées (concertation publique, dossier de création puis dossier de réalisation), Julien Schnell, PDG d’Urbanica et coordinateur du projet, a annoncé que le début des travaux était espéré « courant 2025« .  « Nous souhaitons créer de manière équilibrée entre les services, les commerces, logements libres et sociaux, un parc urbain, des équipements et infrastructures« , a d’ailleurs souligné l’architecte. Si un futur parc de 6 hectares a été mis en avant au cours de la présentation d’un projet qui en est encore au stade embryonnaire, les nombreux riverains présents avaient pas mal de questions à poser à l’issue de l’exposé. Si des promoteurs immobiliers y sont aussi allés de leurs interrogations, les réponses apportées n’ont, dans certains cas, pas pu apporter les éclairages attendus, les experts réunis ont cependant voulu se montrer rassurants quant à la suite du projet, expliquant notamment que plus de détails seraient connus une fois le dossier de création arrêté.

 

 

À retrouver dans notre prochaine édition, un compte rendu plus détaillé de cette réunion, en kiosque à partir du 20 octobre. 

Texte et photos : R.C.