Skip to content

Vols et vandalisme dans une résidence à Caïs dans la nuit du réveillon

Si la nuit de la Saint-Sylvestre a été globalement calme sur notre territoire, une résidence de Caïs a de nouveau été le théâtre d’actes de vandalisme et de vols au petit matin.

 

Après des mois où les violences urbaines se sont multipliées, on pouvait craindre pour cette nuit du passage à la nouvelle année. D’autant plus avec les nombreuses interdictions dont le territoire a fait l’objet (consommation d’alcool sur la voie publique, utilisation d’engins pyrotechniques, etc). Mais cette nuit de la Saint-Sylvestre s’est avérée relativement calme, comme le précise le commissaire de Fréjus/Saint-Raphaël, Nicolas Caravokiros. “Nous avons vécu une nuit de réveillon du nouvel an avec son lot d’activités assez classiques, des individus alcoolisés, des violences conjugales, mais nous n’avons pas eu à relever de violences urbaines”, détaille le commissaire. Une nuit où le crime ne s’est cependant pas mis sur pause, puisque les équipes de sûreté ont tout de même procédé à plusieurs interpellations.

 

Caïs, à nouveau théâtre de vols et vandalisme

 

Sans que l’on sache encore si ce sont les mêmes, ou des auteurs différents, trois personnes sont en garde à vue pour vol à la roulotte et vandalisme. Un motif d’interpellation similaire à des faits commis dans la nuit dans une résidence du quartier Caïs, où trois voitures ont été vandalisées alors qu’elles étaient garées dans le parking sous-terrain de la résidence. Si deux véhicules n’ont à déplorer qu’une vitre cassée (côté conducteur), le troisième, un luxueux 4×4, a lui été particulièrement touché.

 

Vitre brisée, ordinateur de bord soigneusement enlevé et volé, extincteur vidé dans l’habitacle et déposé sur le siège conducteur. De quoi causer quelques maux de tête aux propriétaires malheureux de ces véhicules.

 

 

 

Sous leur regard, la police technique est venue procéder à des relevés. Recherche d’empreintes, de traces ADN, le technicien n’a rien laissé au hasard. De quoi lui permettre de, notamment, retrouver la goupille de l’extincteur à proximité du 4×4, ce qui permettra, peut-être, d’identifier les auteurs des faits. D’autant que cette résidence n’est pas touchée pour la première fois par ce type d’actes. Les propriétaires du 4×4 ont d’ailleurs déjà été victimes d’un vol de quad l’an dernier, et il n’est pas rare de voir les portails et portes de garages ouverts. De quoi faciliter la tâche des malfaiteurs… 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Romain Chardan – Photos : R.C.