Skip to content

Vive émotion à Roquebrune

roquebrune marche blanche jeunes disparus

Une marche blanche s’est tenue ce samedi à Roquebrune sur Argens en l’honneur des jeunes disparus dans des circonstance encore troubles.

17h55. Une petite foule est amassée sur la place de la mairie de Roquebrune sur Argens. Des proches, des amis, tous sont venus rendre hommage à ceux qu’ils ont côtoyés pendant des années. Le drame, survenu le 18 août dernier, a secoué le paysage local par sa violence. Cinq jeunes avaient été retrouvés à bord d’un véhicule au fond d’un lac du Dramont. L’un d’eux venait du village.

Beaucoup se prennent alors dans les bras, et partagent la même douleur. « C’est dramatique, on s’est vus il y a 10 jours. Est-ce qu’on saura un jour la vérité ? Même s’il y a une enquête… », glisse la tante du jeune disparu. « La vie est mal faite », glisse-t-elle tristement à une de ses proches qui lui répondra ces mots : « il est parti comme il a vécu. »

Au départ de la place, pas moins de 190 personnes [information mairie] forment un cortège silencieux qui arpente les ruelles du village, encadré par une équipe de la police municipale. A son arrivée au city stade, Christopher, le frère d’Aurélien, a souhaité s’exprimer. « J’espère que cet accident servira de leçon aux autres », dit-il, la tête haute. Puis l’assemblée a ensuite observé une minute de silence en mémoire des disparus de l’accident, avant de se séparer.

 

Le témoignage de la mère du jeune Aurélien est à retrouver dans le prochain numéro de l’Horizon. 

Par Louis Aubry – Photos : Louis Aubry