Skip to content

Une maison pour les soigner tous

maison de santé bagnols-en-forêt médecins inauguration

Bagnols-en-Forêt a inauguré en début d’été la maison de santé Jean-Baptiste Sautron, laquelle peut désormais accueillir nombre de praticiens et combler un manque pour la population et la communauté d’agglomération.

Afin de faciliter l’accès au soin à ses habitants, la ville de Bagnols-en-forêt a mis en place une maison de santé en début d’été. Et comme un clin d’œil, cet édifice a été baptisé « maison de santé Jean-Baptiste Sautron », soit le nom de l’ancien médecin du village, parti à la retraite il y a plus de deux ans et à l’initiative du projet. Situé à l’entrée de la commune, à proximité du centre commercial, le bâtiment a vocation à accueillir des praticiens de différentes spécialités afin de créer un véritable pôle de santé dynamique.

Une offre complète 

La maison de santé comprend ainsi un cabinet dentaire et une pharmacie de 136 m2 au rez-de-chaussée. A l’étage, les cabinets médicaux se multiplient pour accueillir 19 professionnels permettant ainsi d’éviter la désertification médicale, avec notamment trois médecins, deux cabinets d’infirmiers, un ostéopathe, trois cabinets de kinésithérapeutes, un audioprothésiste, un orthophoniste, un diététicien et un psychologue. 

Si la situation géographique de la maison de santé permet de fluidifier la circulation en ville et faire bénéficier les habitants des villages voisins des prestations du bâtiment, elle a cependant déplacé les consultations médicales auparavant installées au cœur du village. Mais la commune a un projet de navette à l’étude, permettant de pallier cet éventuel problème. 

Retrouvez la liste des professionnels sur le site de la mairie.

Labellisation

Le nom de “Maison de santé” est un label délivré par l’ARS (Agence Régionale de Santé) imposant aux professionnels certaines obligations : formation des étudiants en santé, actions de prévention, de formation, d’orientation, horaires d’ouverture larges et accueil pour des soins non-programmés, collaboration pluriprofessionnelle avec mutualisation des informations, des savoirs, des installations. 

En échange de ces efforts consentis, les professionnels d’une MSP s’organisant en SISA (Société Interprofessionnelle de Soins Ambulatoires) peuvent prétendre à des rémunérations complémentaires. Au total, le bâtiment et alentours auront coûté 1 877 000 euros dont 1 340 000 euros d’emprunts et 537 300 euros de subventions (186 900€ de l’État, 119 000€ du Conseil Régional, 119 000€ du Conseil Départemental et 40 000€ DSIL).

Par Ibrahim Berbar – Photo : D.R.

maison de santé bagnols-en-forêt médecins inauguration

Article paru dans le numéro 9 de L'Horizon

Vous souhaitez vous procurer ce numéro ? Contactez nous par mail : contact@lhorizon-hebdo.fr

Abonnez-vous !

Profitez de notre prix de lancement et recevez les dernières infos directement dans votre boîte aux lettres.

couverture numéro 9 l'horizon maison de santé