Skip to content

Un vent de nouveauté sur l’aire d’autoroute de l’Estérel

Inauguration aire de l'Estérel

Après plus d’un an de travaux, l’aire de l’Estérel située entre Fréjus et Cannes, sur l’autoroute A8 vers l’Italie, a été inaugurée ce lundi 4 juillet. 


 “Trois, deux, un…”, et le drapeau tricolore est coupé par les élus présents, marquant l’inauguration officielle de l’aire de l’Estérel. “On est heureux d’offrir un service renouvelé ici”, affirme Pierre Coppey, Président de VINCI Autoroutes. “On espère que cette aire deviendra une fenêtre touristique sur l’Est-Var”, ajoute Aurore Laroche, présidente d’Estérel Côte d’Azur et conseillère régionale. Les applaudissements s’enchaînent alors dans ce bâtiment refait à neuf de 282 mètres carrés. Désormais, 216 places assises, contre 64 auparavant, sont disponibles pour les voyageurs, en plus d’une terrasse agrandie. Parmi les nouvelles enseignes, on retrouve le restaurant Steak ‘n Shake et le café/boulangerie Marie Blachère. Côté extérieur, les parkings ont été intégralement végétalisés, une aire de jeux à été construite pour les enfants et les espaces piétons ont été élargis dans un souci de sécurité. L’aire de l’Estérel fait partie des 11 aires sur 23 du réseau Escota, qui prévoient d’être rénovées entre 2022 et 2023.


Objectif aire zéro déchet


L’un des principaux buts du renouvellement de cette aire d’autoroute, qui accueille 1,3 millions de clients chaque année, est d’atteindre l’Objectif aire zéro déchet. Pour cela, 15 actions ont été mises en place : la B.Bot, est une machine “ludique” qui offre une seconde vie aux bouteilles plastiques. Elles sont scannées, puis réduites en paillettes afin de ne “plus être un déchet mais une ressource”, pouvant servir à la création d’autres bouteilles, détaille Solange, qui présente les nouveaux dispositifs. “On peut ensuite choisir entre recevoir un bon d’achat, de 2 centimes par bouteille, ou faire un don à Océan sans plastique, complète-t-elle. À cela, s’ajoute une fabrique à boissons qui permet de remplir sa gourde afin de “réduire ses déchets et de réutiliser son contenant”. Une machine à café permettant d’économiser 10 centimes lorsque l’on apporte son propre mug a également été installée. “On est au cœur d’un écrin aussi sublime que fragile”, déclare Isabelle Martel, premier adjointe des Adrets-de-l’Estérel. “La collecte et la valorisation des déchets, via le tri ludique par exemple, sont primordiaux pour que nous progressions collectivement”, conclut Blaise Rapior, Directeur général du réseau Escota. 


Promouvoir la culture locale


Des partenaires jusqu’aux recettes et produits proposés, tout a été pensé local. “Steak ‘n Shake et Marie Blachère travaillent avec des produits régionaux, pour favoriser le circuit court”, explique VINCI Autoroutes. Dans le magasin Leclerc, on vend des produits du terroir. “On travaille dans un souci de qualité, d’environnement et de diversité”, déclare Pierre Coppey. La fresque murale, nouveau symbole de l’aire d’autoroute, a également été réalisée par un artiste de la région. “Je suis un enfant dans l’âme et cette route, c’était la route des vacances quand j’étais petit. Alors quand on m’a proposé de faire une fresque avec un ancrage local, ça m’a fait chaud au coeur, j’ai tout de suite dit oui”, confie Eric Garence.


Par Lucie Guerra – Photo : Lucie Guerra