Skip to content

Un drone anti-chenille

drone école fréjus saint-raphaël

Depuis le 20 janvier et jusqu’au 4 février, à titre expérimental, un drone survole quelques écoles de Fréjus et Saint-Raphaël pour accélérer le repérage des nids de chenilles processionnaires du pin.

Elles peuvent être dangereuses à cause de leurs poils urticants, pouvant créer des allergies, voire des difficultés respiratoires. Face au développement du nombre de ces espèces, Estérel Côte d’Azur Agglomération a décidé d’agir avec un drone pour survoler les écoles et les centres aérés et déceler des nids perchés, difficilement visibles à l’œil nu.

Une nacelle élévatrice permettra ensuite d’agir à la suite de ce repérage. Bien entendu, ces interventions sont effectuées lorsque les enfants seront absents ou à l’intérieur du bâtiment.