Skip to content

So Floyd enflamme les arènes de Fréjus

so floyd arènes de fréjus musique

Ce mercredi soir, So Floyd a mis le feu aux Arènes de Fréjus avec ses reprises de la légende du rock qu’est Pink Floyd. Une première réussie pour le groupe français, et un souvenir inoubliable pour tous les spectateurs.

C’était soirée rock ce mercredi soir aux Arènes de Fréjus. Et pas n’importe quel rock, puisque ce n’était rien de moins que l’un des plus grands groupes de l’histoire de la musique dont les mélodies ont résonné dans des Arènes combles et chauffées à blanc, 51 ans après. Bien sûr, cette fois, ce n’étaient pas David Gilmour ou Roger Waters qui donnaient de la voix, mais la magie a continué d’opérer.

Après une première partie lancée par l’artiste locale Kayla Locane, et une reprise de l’album Indie Cindy du célèbre groupe américain Pixies, c’est donc So Floyd qui a pris le relais avec les plus grandes chansons des Britanniques.

Le groupe français, pour son premier concert, a commencé en douceur avec des titres cultes tels que High Hopes et Time, avant de finir d’enflammer les spectateurs avec le célébrissime Another brick in the wall et Run like hell. Le public, aux anges, a pu exploser avec ses héros du soir. Mission accomplie.

Retrouvez notre article détaillé dans le numéro 16 de l’Horizon, prochainement dans vos kiosques.

Par Nathan Blouin – Photos : N.B.