Skip to content

Retour au terrain pour les Comanches

comanches softball sport saint-raphael boulouris

Après deux saisons sans pouvoir jouer à cause de la pandémie, les Comanches retrouvent enfin les terrains et la compétition. Sans oublier de penser à leur développement, qui passe aussi par les jeunes.

Voilà deux saisons que les Comanches n’ont pu pratiquer leur discipline. Deux saisons que les licenciés n’ont pas entendu le bruit d’une balle s’écrasant sur une batte. Qu’ils n’ont pas glissé pour atteindre la base avant que la balle ne finisse dans un gant adverse.

La faute à la Covid, bien-sûr, comme le rappelle Christophe Mérigout, manager du groupe D1. « Nos saisons commencent au printemps. C’est un sport qui ne se pratique pas quand il pleut. On s’est préparé l’an dernier, sur du physique en visio avec des séances en visio, et on a été coupé dans notre élan quand la saison a été annulée. Ça a été dur pour les filles parce qu’il y avait des échéances importantes. Et cette année, ça a été la même chose. »

Il faut dire qu’en s’entraînant au Creps de Boulouris, les Comanches n’ont pu accéder aux installations sportives durant les périodes de confinement. Si un rendez-vous hebdomadaire a été maintenu, toutes n’ont pu se voir, la faute à l’éloignement de certaines joueuses de l’équipe première féminine.

« On a un noyau de joueuses à Saint-Raphaël, d’autres sont à Bordeaux ou Paris, mais on a gardé le contact en visio. » Et après plusieurs reports et annulations sur les deux dernières saisons, le retour au terrain est enfin officiel.

Article complet dans le numéro 5 de L’Horizon.

 

Par Romain Chardan – Photos : Comanches

 

comanches softball sport saint-raphael boulouris