Skip to content

La préfecture annonce une alerte sécheresse renforcée

préfecture alerte sécheresse var pollution

En réponse à la dégradation hydrologique du bassin versant de l’Argens et de l’Agay, la préfecture du Var a déclaré la mise en place d’une alerte sécheresse renforcée, avec des mesures de restrictions et limitations de l’usage de l’eau. L’Estérel Côte d’Azur Agglomération (ECAA) est concernée.

Il fallait s’y attendre, et la préfecture du Var l’a confirmé ce lundi : une alerte sécheresse renforcée a été déclarée sur la zone du bassin versant de l’Argens et de l’Agay. Une décision qui s’explique par la dégradation de la situation hydrologique du bassin versant, alors que les débits des trois stations de suivi sont passés sous le seuil d’alerte pendant plus de sept jours consécutifs.

Des mesures de restriction de l’usage de l’eau vont ainsi être mises en place, avec comme communes de la l’ECAA concernées : Fréjus, Saint-Raphaël, Puget sur Argens, Roquebrune sur Argens, les Adrets de l’Estérel ainsi que Bagnols en Forêt (communauté de communes du Pays de Fayence).

De nombreux domaines concernés… 

Les mesures en question comprennent notamment : l’arrosage des espaces verts, des stades et espaces sportifs ou encore des golfs, le lavage des véhicules, des voiries, terrasses, et façades, les piscines, jeux d’eau, les bassins, les fontaines, ainsi que les usages industriels. Des mesures spécifiques sont également prévues pour les prélèvements par canaux et les usages agricoles.

En revanche, les usages prioritaires de l’eau (liés à la santé, la salubrité, à la sécurité civile, l’alimentation et la préservation des écosystèmes aquatiques), les réserves constituées hors période de sécheresse et non situées sur un cours d’eau, et les cultures arrosées par micro-aspersion ou par goutte à goutte ne sont pas concernées.

De leur côté, les opérations exceptionnelles génératrices d’eaux polluées ou consommatrices d’eau telles que les exercices incendies ou les opérations de nettoyage à grande eau sont reportées (sauf en cas d’urgence liée à la salubrité ou la sécurité publique).

Les restrictions et limitations des usages de l’eau sont consultables ici : http://www.var.gouv.fr/plan-d-action-secheresse-a6538.html

Avant de nouvelles mesures ?

Le non-respect des mesures édictées par ce plan d’action sécheresse fait encourir une amende de 1500 euros. Les maires peuvent également prendre des mesures de restriction plus contraignantes s’ils le jugent nécessaire, par arrêté municipal.

Vous pouvez retrouver les arrêtés préfectoraux Sécheresse et le plan d’actions sécheresse du Var sont consultables en mairie, et sur ce lien : http://www.var.gouv.fr/restrictions-secheresse-a9588.html

Par Nathan Blouin – Visuel : Elodie Moreno