Skip to content

Portrait de Liliane Boyer, Maire du Muy

liliane boyer maire du muy portrait politique

« Je me souviens que je travaillais 42 heures par semaine, avec 21 jours de congés, pas d’autorisation d’absence pour enfant malade. Tout ça n’existait pas« . Liliane Boyer, maire du Muy depuis 2008, c’est une vie au service des Muyois. L’évolution de la ville, elle la connaît. L’évolution de la fonction publique, elle l’a vécue. Et Le Muy, c’est sa ville. Portrait.

La ville du Muy abrite aujourd’hui près de 10 000 habitants. Cela n’a pas toujours été le cas, et lorsque Liliane Boyer prend ses premières fonctions de secrétaire au sein de la mairie, en 1967, la ville ne comptait qu’un peu plus de 3 000 âmes.

Tandis que le personnel change et évolue durant les mandats successifs des cinq maires qui l’ont précédée, la jeune secrétaire avance dans les dossiers de la ville et de poste en poste. « J’ai eu la chance de rencontrer deux personnes extraordinaires : le maire Robert Aymar et la secrétaire générale Madame Georges. Ils m’ont permis de travailler à leurs côtés et de m’exprimer comme je l’entendais. On m’a donné le goût de la fonction publique alors que lorsque j’étais jeune, j’en avais une idée très caricaturale. Au fil du temps, j’ai travaillé avec plusieurs élus et cela a toujours donné des expériences positives ».

40 ans de cotisations plus tard, c’est à l’âge de 60 ans que la future maire du Muy prendra sa retraite. Une jeune retraitée donc, qui venait de perdre son mari et qui s’est occupée, deux années durant, à garder ses petits-enfants. Mais les élections de 2008 approchent, et celle qui n’a jamais cessé de suivre les affaires de la municipalité, bien connue de tous, sans le savoir, allait jouer un rôle clé.

« À l’approche des élections, les gens m’arrêtaient dans la rue pour me demander ce que je faisais. Il n’a pas fallu trop me forcer pour me présenter en 2008 avec une équipe qui a été recrutée au feeling. C’était un peu particulier, le destin nous fait faire des rencontres qui m’ont amenée à être élue un peu contre toute attente ».

Article complet à retrouver dans le numéro 14 de L’Horizon.

Par Ibrahim Berbar – Photos : ville du Muy

liliane boyer maire du muy portrait politique