Skip to content

Plus d’un millier de manifestants à Fréjus

manifestation samedi 31 juillet fréjus anti pass sanitaire vaccination covid 19

Une semaine après la première manifestation, où plus de 500 personnes étaient réunies, ce sont cette fois-ci entre 1 200 (police) et 2 000 personnes (manifestants), qui ont défilé de la Base Nature jusqu’à la Place Formigé.
Avant un nouveau rassemblement d’ores et déjà sur toutes les lèvres pour la semaine prochaine qui devrait les amener à Saint-Raphaël.

« Notre mot d’ordre aujourd’hui est de rester pacifiques et corrects« , lance Marc, 54 ans, l’un des leaders et administrateur du groupe « Fréjus Saint-Raphaël contre le Pass sanitaire et le coronacircus« , qui compte plus de 1 000 membres à l’heure actuelle.

Il est alors 14 h et les manifestants se regroupent à la Base Nature avant de prendre le départ de leur marche qui va les mener jusqu’à la place Formigé, au cœur historique de la ville. Malgré la forte chaleur, ils sont d’emblée plus nombreux que la cinquantaine de personnes présentes la semaine dernière. Le groupe est plus organisé, aussi, après une première manifestation ayant tout de même réuni plus de 500 personnes samedi dernier.

Très vite, le groupe se met en marche, encadré par les forces de l’ordre, où la police nationale, la municipale et les CRS veillent au grain et ouvrent la voie à des manifestants aussi motivés que joyeux. Les chants s’enchaînent, « Liberté, liberté, liberté », « La police, avec nous », « Macron, si tu savais, ton pass où on se le met », et la musique prend parfois le relais, comme au départ, où Bella Ciao a retenti avant que ne suive le chant des partisans.

1 200 personnes selon la police, plus de 2 000 selon les manifestants

Après un premier regroupement sur le rond-point de la Base Nature, le groupe a remonté le boulevard de la mer. Mégaphone, micro avec ampli, corne de brume, sifflets, tout y était et les badauds sortis à leur fenêtre ou à leur balcon n’ont pas perdu une miette du spectacle.

Certains manifestants les ont même invités à les rejoindre, sans succès, mais les rangs sont bien garnis. Aux alentours de 1 200 personnes (selon la police), plus de deux mille (selon les manifestants).

Une foule pacifique, puisqu’aucun débordement n’a eu lieu, souvent badine et encline à échanger et blaguer avec les policiers présents pour encadrer la manifestation.

Arrivés au Forum, les manifestants ont traversé le rond-point avant de remonter le boulevard Séverin Decuers pour ensuite tourner à droite rue des Moulins puis remonter la rue des Quais. Ils se sont ensuite regroupés pour prendre par la rue Montgolfier et rejoindre la rue Jaurès, itinéraire les emmenant vers la place Formigé où une grande partie d’entre eux à pris place sous le soleil.

Face à la mairie, dont la porte était gardée par des effectifs de la police municipale pour prévenir à tout éventuel débordement (et il n’y en a pas eu), la foule a entonné un nouveau chant, appelant l’édile fréjusien à les rejoindre avec des « Rachline avec nous ». S’il ne s’est pas présenté aux manifestants, quelques-uns de ses adjoints, dont Patrick Perona et Christophe Chiocca, ont échangé avec les manifestants.

Alors que la manifestation touchait à sa fin, l’un des leaders du mouvement a pris le micro pour remercier et féliciter tout le monde, pour la mobilisation comme la bonne tenue de la manifestation, mais aussi et surtout pour donner un nouveau rendez-vous la semaine prochaine, toujours à la Base.

Mais pour ce troisième samedi de mobilisation, les « anti pass-sanitaire » marcheront vers Saint-Raphaël. Et ils devraient être encore un peu plus nombreux, le groupe facebook gonflant chaque jour un peu plus.

Notre reportage complet est à retrouver dans le numéro 14 de L’Horizon, en vente partout jeudi prochain.

Romain Chardan – Photos : Louis Aubry.s