Skip to content

Piqûres, GHB… Le monde de la nuit en pleine guerre

Alors que le milieu de la nuit revient peu à peu dans le paysage local depuis février après deux années difficiles, une autre vague de problématiques (re)fait surface. Les piqûres sauvages ont fait leur apparition, rappelant de vieux démons, comme le fléau du GHB.

Après deux ans de crise sanitaire où le monde de la fête s’est éteint, l’année 2022 devait être celle de la renaissance, notamment pour les acteurs du milieu de la nuit. Mais voilà que depuis quelques mois, les piqûres sauvages, un nouveau phénomène prenant de plus en plus d’ampleur, effrayent fêtards et responsables d’établissements. Sur un territoire où les moustiques ont toujours été rois en cette saison, il semblerait qu’ils soient en train de perdre leur trône, et paradoxalement, à notre plus grand désespoir.

Retrouvez notre article dans le numéro 63 de l’horizon, actuellement en kiosque.

Par Thomas Lajous – Photo : T.L