Skip to content

On a testé pour vous : l’escape game en réalité virtuelle

destivr escape game virtuel on a testé pour vous

On connaissait l’escape game. Et on connaissait la réalité virtuelle. Mais à la salle de jeux DestiVR, à Saint-Raphaël, Lionel Amore propose quelque chose de bien plus insolite : le mix des deux. Pour une aventure aussi dépaysante qu’intemporelle.

Ce n’est plus un secret pour personne, les escape games ont la côte ces dernières années. Et les organisateurs ne rechignent jamais sur la créativité pour entretenir cette dynamique et renouveler le genre, allant jusqu’à mettre en place ces jeux d’évasion en extérieur. Mais je dois dire qu’arriver dans la salle complètement dépourvue de pièges, d’énigmes et d’obstacles de DestiVR pour sa propre partie a quelque chose d’encore plus déroutant. 

Comme un air de calme avant la tempête. Il faut dire que le thème de mon aventure du jour correspond bien ; je vais devoir échapper au regard perçant de Méduse afin de retrouver la trace des Argonautes, en plein coeur de la Grèce antique. Et tout cela (presque) sans bouger d’un pouce. 

Comment ? Grâce à la réalité virtuelle, le thème de la salle de jeux de Lionel Amore. Qui me propose donc de me fondre dans la peau d’un des célèbres Assassins de la licence d’Ubisoft, et de plonger dans l’Animus direction l’Antiquité. Vous n’avez pas compris un seul mot ? Ça ne fait rien, l’Histoire n’attend pas ! Aaoouu

Article complet à retrouver dans le numéro 14 de l’Horizon.

Par Nathan Blouin – Photos : Thomas Morganti et N.B.

destivr escape game virtuel on a testé pour vous