Skip to content

Nettoyage de plage et messages préventifs

plage nettoyage écoliers la gaillarde roquebrune

Les écoliers roquebrunois ont participé à une matinée de nettoyage de la plage de la Gaillarde ainsi qu’à la pose de messages préventifs quant à la pollution maritime. 

Mercredi matin, une trentaine d’enfants a débarqué sur la plage de la Gaillarde. Sourire aux lèvres, les petites têtes blondes débordent d’énergie à quelques minutes de débuter leur tâche matinale. Au programme, une double activité pour les écoliers roquebrunois des cours élémentaires des Issambres, du village et de la Bouverie. 

plage nettoyage écoliers la gaillarde roquebruneplage nettoyage écoliers la gaillarde roquebrune

plage nettoyage écoliers la gaillarde roquebrune

 

 

 

 

 

 

D’un côté, la plage de la Gaillarde à nettoyer. Pour ce faire, gants et sacs poubelle (offerts par le groupe Pizzorno), leur sont remis. De l’autre, on enfile toujours des gants, mais on s’équipe de bombes de peinture blanche pour aller taguer un message devant les bouches d’égouts. L’idée est ici de sensibiliser les gens au fait de ne rien jeter dans ces plaques car tous les déchets finissent inéluctablement dans la mer.

plage nettoyage écoliers la gaillarde roquebruneplage nettoyage écoliers la gaillarde roquebruneplage nettoyage écoliers la gaillarde roquebrune

 

 

 

 

 

 

Avec entrain, les groupes s’adonnent à leur mission et y mettent tout le cœur de leurs petites personnes. Quitte à parfois demander un coup de main lorsqu’un déchet est coincé entre deux pierres ou que le pochoir autocollant se montre récalcitrant face au vent. Plus d’une heure durant, les 31 enfants présents ont joué le jeu,  avec brio de leur mission, laquelle s’inscrit dans la Charte Zéro déchet plastique adoptée lors d’un récent conseil municipal. 

 

plage nettoyage écoliers la gaillarde roquebruneplage nettoyage écoliers la gaillarde roquebruneplage nettoyage écoliers la gaillarde roquebrune

 

 

 

 

 

 

Plus d’informations à retrouver dans notre prochaine éditions, le 27 mai dans vos kiosques. 

 

Par Romain Chardan – Photos : Thomas Morganti.