Skip to content

Lutador empoche les médailles à Paris

 

Le week-end dernier, s’est déroulé le championnat de France de jiu-jitsu 2022 à Paris, et les combattants de Lutador étaient encore une fois au rendez-vous. 

 

Lors de la première journée, en kimono, 7 médailles ont été accrochées, pour 8 participants présentés. Parmi eux, Yann Rollin a été sacré champion de France Master 3 en ceinture bleu et en moins de 100 kg, dans une année où le brigadier chef de la police municipale de Fréjus a déjà été médaillé au championnat d’Europe à Rome et vainqueur du Torino Challenge ou encore du championnat international Master Europe à Barcelone. Léo Sejalon, l’espoir du club, est quant à lui allé chercher la médaille de bronze dans sa catégorie des moins de 76 kg en ceinture violette et en absolute (tout poids confondu), pour sa première année dans cette couleur. Ce dernier, lors du deuxième jour de compétition consacré au NoGi (sans kimono ou grappling), va accrocher la médaille d’or dans cette même catégorie et se voit sacré champion de France. Il termine d’ailleurs second français toute catégorie confondu en ceinture violette sur la saison 2021/2022, là où son papa, Dominique Sejalon, accroche le bronze dans sa catégorie des moins de 82 kg en ceinture violette et en catégorie Master 3.

 

Dans les autres résultats, Fabien Durand termine vice-champion de France dans sa catégorie et troisième en absolute, Manon Moree, médaille de bronze, tout comme Joachim Vigneron, blessé après son titre de champion d’Europe. En NoGi, David Bjorg prend également l’argent dans sa catégorie, et le bronze en absolute.

Par Thomas Lajous – Photo : Lutador