Skip to content

Les CCAS des communes prennent la suite du centre d’accueil et d’accompagnement de Fréjus

centre d'accueil Fréjus Ukraine Vie Locale

Le centre d’accueil et d’accompagnement pour les personnes déplacées d’Ukraine va fermer ses portes à partir du 1er juin. Désormais ce seront les CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) des différentes communes qui prendront en charge les réfugiés. 

 

Ouvert le 11 avril 2022 à Fréjus par Estérel Côte d’Azur Agglomération (ECAA) et situé à la base nature François Léotard, le centre a accueilli plus de 200 personnes. Son rôle était d’accompagner les réfugiés dans leurs démarches administratives et leurs déplacements. “La gratuité du réseau Agglobus a permis 1 174 déplacements urbains et scolaires”, selon ECAA. Cela a aussi permis 177 passages à la Préfecture de Toulon pour des démarches administratives, via un transport organisé les vendredis matins. 

Le centre a aussi proposé un soutien médico-psychologique gratuit. Une aide à l’intégration a été fournie via, notamment, 50 cours de 2h de “Français Langue Etrangère” et un accompagnement à la scolarisation. Ce dispositif a permis aux enfants réfugiés de rejoindre une école dès leur arrivée en France.  

Le centre, durant son activité, a aussi œuvré pour l’insertion professionnelle des réfugiés à travers un “job dating” le 13 mai 2022. Réunissant 60 candidats ukrainiens et un douzaine d’entreprises, il a, à ce jour, “permis 17 embauches”, selon l’agglomération. 

Le nouveau fonctionnement 

A partir du 1er juin, toutes ses missions seront donc menées par les CCAS de Fréjus, Puget sur Argens, Roquebrune-sur-Argens, Les Adrets de l’Estérel et Saint-Raphaël grâce à des référents dédiés aux personnes déplacées d’Ukraine. Le numéro vert (0 800 730 461) lié au centre d’accueil fréjusien sera désactivé à cette date.  

 

Loris Chair – Photo : Romain Chardan