Skip to content

Le street-art s’invite à l’école élémentaire des Adrets-de-l’Estérel

L’école élémentaire des Adrets organise un projet artistique entre ses élèves et Abes Aserb, un graffeur local, pour célébrer les valeurs du vivre ensemble.

Amour, paix, bienveillance… Ces mots symboliques ont été choisis par les plus petits et proposés aux plus grands pour une transformation à la façon street-art. Pendant quatre jours, les enfants ont pu travailler aux côtés d’Abes, spécialiste du graffiti, pour enjoliver le préau de leur école. Diverses actions ont été menées sur l’année pour récolter les 4700 euros nécessaires à la réalisation du projet. Tombola, vente de chocolats, demandes de subventions… Parents et enseignants se sont mobilisés pour permettre à la fresque de voir le jour. “C’était un vrai projet coopératif où les élèves ont pris plaisir à s’investir, à travailler ensemble, à partager des valeurs essentielles”, explique Jennifer Golding, directrice de l’école élémentaire publique Leï Suve.

Les enfants et leur famille sont attendus à l’école, le vendredi 17 juin, pour découvrir l’œuvre finale. Retrouvez l’article complet dans le numéro #59 de L’horizon.

Ismahan Stambouli – Photos : © Jennifer Golding