Skip to content

Le SRVHB craque face à Nantes

SRVHB Handball Nantes match sport

Après avoir mené durant les trois-quarts du match, les joueurs du SRVHB ont fini par craquer devant de vaillants nantais à l’orée du dernier quart-d’heure. Une défaite rageante pour les coéquipiers de Raphaël Cocheteux.

 

Tout avait pourtant bien commencé. Mais comme lors des deux rencontres précédentes, le SRVHB n’a pas su s’imposer lors du match en retard de la 9e journée hier soir face à Nantes (26-28). Une troisième défaite consécutive en autant de matches depuis le retour à la compétition des varois après qu’une partie de l’effectif a contracté le Covid.

Les restes de cette période sur le physique des joueurs est d’ailleurs encore visible, notamment en fin de match où il devient plus compliqué de tenir jusqu’au bout. C’est d’ailleurs à l’orée du dernier quart-d’heure que les visiteurs ont égalisé avant de prendre l’avantage.

SRVHB Handball Nantes match sport

Avant cela, les locaux avaient montré de belles choses, Alexandre Demaille en tête. Le portier raphaëlois a livré une belle prestation avec 15 arrêts, mais cela n’a pas suffi. Il a manqué de la réussite offensive à son équipe pour faire la différence et surtout creuser et l’écart avec les Nantais. S’ils ont pu mener jusqu’à +5 (11-6, 18e minute), ils ont systématiquement vu les visiteurs revenir sur eux après les temps morts pris par le coach breton.

Quelques contres et offensives mal menés ont ensuite offert la possibilité aux actuels troisième de Lidl Starligue. Et le récital de Nielsen, entré en cours de match et auteur d’une douzaine d’arrêts, dont plusieurs à des moments décisifs, notamment lorsque les siens ont repris l’avantage pour ne plus le lâcher (45e).

SRVHB Handball Nantes match sport

Moins frais, les Raphaëlois ont ensuite été distancés et ont commis plus de fautes lors de ce dernier quart d’heure, avec notamment trois infériorités numériques à gérer pour trois 2 minutes infligés par le corps arbitral. Malgré un sursaut en toute fin de partie, leur permettant de recoller à -2, ils n’ont pu être en mesure de revenir au score et se sont inclinés.

Prochain rendez-vous ce samedi à 20 h 30 face à Toulouse.

 

Par Romain Chardan – Photos : Thomas Morganti.