Skip to content

Le dernier conseil municipal de l’année à Bagnols-en-Forêt

Hier a eu lieu le conseil municipal de Bagnols-en-Forêt. Le dernier de l’année 2021. Au programme, la création d’un emploi de DGS ou encore une motion qui fait grand bruit.

 

Deux délibérations, votées à l’unanimité, ont concerné la création d’un emploi, pour une seule personne, au poste de Directeur Général des Services (DGS). “Notre administration, en ce moment et depuis longtemps, est dépourvue d’une personne en direction. Ce qui occasionne certains dysfonctionnements, avec un manque d’articulation entre les élus et les fonctionnaires, ainsi que les fonctionnaires et services entre eux. Il manque ce chef d’orchestre”, a expliqué Vincent Varoqui-Rolland, 5e adjoint au maire. Si personne n’a encore été choisi à ce poste, on ne sait pas également quel type d’emploi sera choisi entre un emploi pérenne ou fonctionnel. ”Nous ne savons pas si on veut l’un ou l’autre. Rien n’est décidé. Nous souhaitons nous réserver toutes les possibilités. Mais ce qui se fait de plus en plus, c’est l’emploi fonctionnel”, ajoute-t-il. Cette piste semble privilégiée, tant elle offre des garanties supplémentaires, pour un poste où il y a une grande nécessité de confiance entre la personne qui l’occupe et le maire. 

 

La motion

 

Après la fixation des tarifs pour l’occupation et l’utilisation du domaine public ou le paiement des factures d’investissement avant le budget primitif 2022, les élus ont échangé sur la motion, récemment évoquée en conseil communautaire, (retrouvez l’article complet dans notre numéro 33, toujours en kiosque) concernant leur opposition à la fermeture des Urgences de nuit du Centre hospitalier de la Dracénie. “Il est demandé et souhaitable, qu’afin de soutenir le service public de santé, nous adoptions la motion suivante : Il y a urgence aux urgences de nuit du Centre Hospitalier de la Dracénie. De manière à exiger des représentants de l’État qu’ils mettent en œuvre tous les moyens afin d’assurer à la population une prise en charge sécurisée, de jour comme de nuit, au service des urgences. Et en premier lieu en assurant l’embauche du personnel permettant de faire fonctionner ce service. Cette fermeture a une incidence sur notre propre accès aux urgences qui est l’hôpital Bonnet de Fréjus. Il y a une augmentation du temps d’attente pour le traitement des personnes en détresse”, a expliqué René Bouchard, maire de Bagnols-en-Forêt. Motion adoptée à l’unanimité. Autre nouvelle, la motion d’opposition pour le contrat entre l’ONF et l’État, qui avait beaucoup fait parler, a fonctionné. La commune, ainsi que d’autres en France, ne paieront pas plus cher leur contribution par hectare de forêt, et c’est bien l’État qui assumera ces contributions complémentaires. Concernant le dispositif des référents de quartier, le nombre de candidatures recueilli est suffisant pour qu’une délibération ait lieu au mois de janvier pour acter ce système. Enfin, le Skatepark va être livré le 20 décembre, et sera disponible trois jours plus tard. Un skatepark en module béton “où les enfants qui auront eu trottinette, vélo, skate et roller à Noël pourront venir tester leur matériel”, conclut le maire, tout sourire. 

 

Par Thomas Lajous – Photo : Thomas Lajous