Skip to content

La Printanière, fête du commerce

Ce lundi 18 avril, de 9h à 19h, une centaine de commerçants vont poser leurs étals le long du bord de mer, de Port-Fréjus aux Sablettes, pour la Printanière. Un événement voulu comme une fête des commerçants par le service commerce de la ville de Fréjus, aux manettes de cette journée.

 

Il y en aura pour tous les goûts. Qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs, qu’ils proposent de la nourriture, des vêtements ou des accessoires, ils seront tous installés, côte à côte, entre Port-Fréjus et les Sablettes. Eux, ce sont les commerçants, et ils vont prendre part à la Printanière, « une fête du commerce« , comme le martèlent Christelle Plantavin, adjointe au commerce, Jérôme Réber et Sylvie Caietta, respectivement directeur du service commerce et élue au commerce. Si la dernière en date remonte à 2017, cette manifestation se veut ouverte à tout le monde et festive. « L’idée est de proposer un décloisonnement commercial« , glisse Jérôme Réber. Entre 100 et 120 commerçants devraient s’installer lundi, qu’ils soient locaux ou non-sédentaires, et les retardataires pourront s’inscrire jusqu’à la dernière minute. « C’est l’essence du commerce en liberté« , ajoute Christelle Plantavin. Et pour favoriser les participations, la ville a décidé de proposer une installation contre 10 € du mètre. « La volonté que nous avons est de promouvoir tous les produits. Il fallait un jour férié pour que cela attire des gens venus de tout le bassin et cela nous permet aussi de fêter l’arrivée du printemps et des beaux jours« , ajoute le trio. 

Sur le bord de mer fréjusien, on trouvera ainsi des produits alimentaires, de l’artisanat, des vêtements, des accessoires en tout genre. Et si la liberté accompagne l’esprit de cette journée, c’est aussi pour sortir du carcan strict du marché, une manière de proposer une offre variée pour une journée où les familles pourront déambuler entre les stands et trouver leur bonheur. “Il y aura de l’a​​limentaire, avec de la bière artisanale, du miel et des produits de la ruche, des olives et tapenades, fromages et charcuteries, madeleines artisanales, etc. Dans l’offre textile, il y aura du linge de maison, des tissus et nappes, de l’habillement, avec du prêt-à-porter, des chaussures, maillots de bain ou lingerie. On trouvera aussi de l’artisanat local et des accessoires type beauté, bijoux, chapeaux, coutellerie, maroquinerie, lunettes, ceintures, mais aussi des tatouages et plein d’autres surprises”, ajoute Jérôme Réber. De quoi passer une journée festive tout en faisant ses emplettes le lundi de Pâques.