Skip to content

Jean Cayron : « Nous sommes là pour leur apporter notre soutien »

Cayron maire var préfecture roquebrune

La Chambre d’Agriculture du Var a organisé une visite avec le préfet du Var, Evence Richard, afin de constater les dégâts causés par le gel. Les agriculteurs ont ainsi pu échanger sur la situation avec les officiels présents.

 

En visite sur des exploitations agricoles roquebrunoises, Evence Richard, préfet du Var, est allé à la rencontre de la Chambre d’Agriculture du Var et d’agriculteurs ayant perdu leurs récoltes suite à l’épisode de gel qu’a connu notre territoire. L’occasion pour le Préfet de se rendre compte de la gravité de la situation et de répondre par les mesures que le gouvernement a d’ores et déjà mis en place.

Cayron maire var préfecture roquebrune agriculteurs

Jean Cayron, maire de Roquebrune, était d’ailleurs lui aussi de la partie. “C’est mettre en avant les agriculteurs et leur travail qui démarre très tôt le matin et se termine très tard le soir. Certains m’appellent à six heures du matin quand d’autres me contactent à 22 heures, sur des projets d’urbanisation, de cabanisation. Nous sommes en place depuis peu de temps, mais nous sommes là pour les aider. Notre souhait, c’est de rendre la plaine de l’Argens agricole et nous ne pouvons le faire qu’à travers eux et en les soutenant.”

« Tout ce que nous pouvons mettre en œuvre, nous le ferons »

Les pertes dues au gel sont presque sur toutes les terres de Roquebrune-sur-Argens. Selon le maire, c’est “tout ce qui est lié à la plaine du Fournel mais il y a aussi des pertes à la Bouverie dans certains domaines viticoles. Sur la partie Argens, c’est du maraîchage, quelques producteurs de fleurs et même quelques oliviers.”

Cayron maire var préfecture roquebrune

La nouvelle équipe municipale, portée par Jean Cayron, s’installe dans un contexte unique pour la plaine agricole qui a subi coup sur coup une inondation, la crise sanitaire puis le gel : “Nous avons fait en sorte, pendant le COVID-19, d’être avec eux et de développer le drive fermier sur les systèmes internes. Nous sommes là pour leur apporter notre soutien comme lors de la réunion de la semaine dernière au sujet des gens du voyage qui se sont installés sur la Plaine. Tout ce que nous pouvons mettre en œuvre, nous le ferons.”

 

Par Ibrahim Berbar – Photos : Thomas Morganti.