Skip to content

Inondations : Estérel Côte d’Azur Agglomération remet en cause le SMA

Ce matin, un bureau exceptionnel s’est formé à Estérel Côte d’Azur Agglomération pour discuter d’un sujet épineux : la lutte contre les inondations et le Syndicat Mixte de l’Argens.

Après quelques heures de réunion, le président de la communauté d’agglomération Frédéric Masquelier a tenu une conférence de presse rendant compte du travail effectué plus tôt ce matin avec les membres du bureau exceptionnel. À l’heure actuelle, sur notre territoire, 20 000 personnes sont concernées par les inondations, dont 2 500 sur les côtes, 1 250 sur la basse plaine de l’Argens, sans compter les nombreuses entreprises et le monde agricole touchés régulièrement par cet aléa climatique. ECAA abonde le SMA de six millions d’euros, via la taxe GEMAPI. “On constate sur notre territoire qu’il n’y a aucune réalisation concrète. On brasse beaucoup d’air, avec des choix politiciens et non hydrauliques. Le SMA ne doit pas être un tremplin pour politicien”, lance en introduction le président de la communauté d’agglomération.

À la suite de cette réunion donc, cinq points clés ont été notifiés par les maires des communes de l’agglomération. Ces derniers souhaitent :

  • Une révision totale de la gouvernance du SMA
  • Dire à l’État de maintenir ses engagements notamment en termes d’indemnisation et des dotations du fonds Barnier.
  • Moins de procédures administratives
  • Une aide renforcée, du point de vue technique et par une convention, du département.
  • S’il y avait une fatalité sur des zones à risques, que les dispositifs d’aide soient abondés par l’État dont c’est la responsabilité.

Ces cinq points seront envoyés au Préfet et au président du SMA : “Notre position n’a rien de politique, on constate et on pose la question. Nos concitoyens nous ont donné des responsabilités, nous avons un devoir de résultat”, ajoute Frédéric Masquelier.

 

Ibrahim Berbar – Photo : I.B.