Skip to content

“Gaspard de Besse” : Pédaler et découvrir

gaspard de besse vélo pédaler découvrir randonnée

Dimanche 19 septembre, l’association Estérel Club Cycliste Adréchois organisait sa randonnée cyclotourisme traditionnelle, “Gaspard de Besse”, aux Adrets-de-l’Estérel. Amateurs et professionnels pouvaient s’inscrire et participer à une journée de balade.

“Cette édition 2021 a permis de faire une sortie de crise sanitaire en essayant de proposer une manifestation sportive au public pour essayer de reprendre le cour normal des choses”, explique Philippe Greffe, président de l’association Estérel Club Cycliste Adréchois, organisatrice de l’événement. Ce dimanche, ils étaient presque une centaine à participer à la douzième édition de la randonnée cyclotourisme dans le Var, “Gaspard de Besse”.

Du nom d’un ancien brigand provençal qui avait séjourné aux Adrets, cette course “a été créée il y a 14 ans. Mais en comptant les deux saisons blanches dûes à la Covid-19, nous sommes à la 12e édition”. Au programme, trois distances à vélos sur des routes choisies pour éviter les grosses circulations de véhicules : le 60km, le 80km et le 100km. Pour ceux dépourvus de vélos, un parcours pédestre de 13km et encadré était disponible, où un guide présentait la faune et la flore des Adrets, ainsi que le massif volcanique.

”Il y a une histoire à raconter aux gens pour ne pas que ce soit une simple promenade”. Des randonnées ouvertes à tout le monde et conviviales. “Cet événement valorise l’arrière-pays. Par les chemins choisis, on évite de mettre trop de dénivelés pour que les gens y trouvent du plaisir sans être tout de suite dans la difficulté. C’était ouvert à tous”.

Balade conviviale

“Tout le monde peut la faire en vélo. Il n’y a pas de notion de résultat ou de chronomètre. C’est avant tout parcourir un itinéraire balisé pour aller à la rencontre de la région et de paysages qu’elle offre”, explique le président. “Une balade où le mari peut aller faire du vélo, et sa femme faire une randonnée, ou l’inverse”, visant à faire venir des amateurs de marche et de vélo locaux ou non, et leur faire decouvrir les villages et environnements de ce Massif de l’Estérel “qui a aussi l’espoir de devenir un grand site de France”.

Au niveau du club, cet événement fait partie des trois manifestations ouvertes tout public et organisées pendant l’année. Comme pour “Gaspard de Besse”, “La concentration du nouvel an” est une manifestation de vélo sur route et est organisée le premier dimanche suivant le nouvel an. “Adrets’naline”, quant à lui, est un événement de vélo gravel.

Par Thomas Lajous – Photo : association Estérel Club Cycliste Adréchois