Skip to content

Forte mobilisation dans les urnes à Puget-sur-Argens

Pour ce premier tour de l’élection présidentielle, le taux de participation au premier tour dans la ville est de 64.21% à 16h. Ce matin, le maire Paul Boudoube est passé par les urnes. Son équipe espère que la mobilisation va se poursuivre toute la journée.

 

A la mairie de Puget-sur-Argens, une fois passé les portes automatiques, une longue file attend les électeurs qui ont fait le déplacement. “Par rapport aux élections auxquelles j’ai assisté, il y a un flux continu depuis ce matin”, estime Jean-François Moissin, premier adjoint au maire de la ville. Et contrairement aux attentes, les jeunes électeurs se sont rendus jusqu’à leur bureau de vote. “Ils se sont mobilisés. Mais on ne va pas se mentir, ce sont quand même essentiellement des visages que je vois à chaque élection qui viennent”, reprend-il.

 

Même s’il n’a pas de candidat qui lui “tient à coeur”, Cyril a tout de même fait le déplacement accompagné de sa fille. “Des personnes se sont battues pour que l’on puisse voter. En votant, après on à le droit de se plaindre de la personne élue”, ironise-t-il à la sortie des isoloirs.

 

Parmi les électeurs, certains ont franchi le seuil de la mairie pour “mettre un coup de pied dans le gouvernement.” C’est notamment le cas de Marie-Pierre et Philippe. Ils ont tous les deux voté pour Marine le Pen. “On ne se cache pas. Cela fait des années que je vote pour elle”, dit fièrement Philippe. Pour sa femme, le choix s’est fait au dernier au dernier moment: “J’hésitais et sur le chemin je me suis décidée. J’aimerais du changement. Tout le monde en a peur mais ce ne sera pas radical. Enfin il faut encore que Marine le Pen en soit capable.”

Axel Vaquero