Skip to content

Fabien Sgarra: « Conserver les liens »

Fabien Sgarra AMSLF Fréjus sport

Mercredi, le comité exécutif de l’AMSLF a accordé une aide financière de 30 euros à chacun de ses cotisants. Fabien Sgarra, le président de l’association, détaille cet engagement et se projette dans un futur proche.

 

 

« On a envoyé un chèque de 30 euros à 3000 cotisants de l’AMSLF » annonce Fabien Sgarra, le président du club omnisport fréjusien. Cette décision fait suite à une réflexion menée, depuis décembre, avec les différents présidents des sections sportives de l’association. Pour ce qu’ils appellent « plan d’accompagnement Covid », Fabien Sgarra et les présidents de section prennent en considération l’impact de la situation sanitaire sur l’activité des cotisants et réfléchissent en vue de trouver des solutions. Ce premier geste est un soutien « fort et symbolique » décrit-t-il.

Fabien Sgarra AMSLF Fréjus sport

« On ne sait pas quand cette crise sanitaire va se terminer. On a des sections qui peuvent continuer d’exercer en plein air, mais les sports de combat, la musculation ou la natation sont impactés. C’est certain que quand on paye et qu’on ne peut pas faire d’activité, on a de la frustration » explique le président. Une seconde indemnisation est d’ailleurs prévue d’ici la fin de saison, en fonction des différentes sections. La décision sera prise entre « fin mai et fin juin« , comme le souligne Fabien Sgarra. 

Une rentrée 2021-2022 à préparer

Si la réflexion est déjà engagée par rapport aux fins de saison à venir, le futur exercice est lui aussi dans les têtes du board de l’AMSLF. « Il y a un risque d’érosion des licences » avance le président. « Il y a une sorte de ras-le-bol. On peut comprendre que les personnes puissent être sensibles et craintives pour obtenir une licence en 2021-2022. On aura une discussion en interne sur la politique tarifaire. Aujourd’hui, tout est envisageable. On n’a pas de fil conducteur. Cela sera présenté à chaque section et au conseil d’administration en temps voulus ».

Fabien Sgarra AMSLF Fréjus sport

En attendant, l’AMSLF essaye de conserver ses liens avec les adhérents, et espère que les décisions sanitaires vont évoluer favorablement pour le monde sportif d’ici quelques semaines. « On espère que les sports en salle, les sports les plus impactés, pourront reprendre. Les nageurs attendent de retourner en bassin. Je tiens à saluer le travail mis en place par les directeurs de chaque section qui essayent de conserver le lien avec leurs adhérents. La gymnastique volontaire au parc de la Villa Aurélienne pour les seniors, la section fitness donne des cours en extérieur, tout comme la gymnastique, même si ce n’est pas l’idéal. Mais aussi le tennis de table. On se réinvente et on propose des choses pour conserver ce lien ».

Par Thomas Lajous – Photos : AMSLF.