Skip to content

Ensemble à la cantine !

À Saint-Raphaël, un dispositif permet aux seniors de partager un repas avec des écoliers.  Lancé cette année, il tend à se développer et sert de lutte contre l’isolement. 

 

Chaque semaine, à l’école du Dramont et au centre aéré de l’Estérel, les seniors prennent place à un moment convivial avec les jeunes raphaëlois. À un tarif de 7 euros, la ville leur propose de s’asseoir à la cantine, en compagnie de la jeune génération. De quoi leur rappeler leur enfance. “Vous avez une drôle de façon de tenir votre fourchette les enfants”, glisse Hélène Roche, une des seniors présente à la cantine de l’école du Dramont, aux enfants assis à sa table ce vendredi. “J’aime partager des moments avec les enfants. On échange et on rigole. Ce dispositif peut aider toutes les personnes qui se sentent seules à Saint-Raphaël. Cela les rajeunit !”, en rit-elle. Lancé cette année, le projet porté par l’élue raphaëloise Françoise Kaidomar vise à se développer dans d’autres établissements. “Dans la commune, nous comptons quasiment 36 000 habitants. 48,7% ont plus de 60 ans et parmi eux, 38% vivent seuls. On ouvre les cantines écolières, surtout à ceux étant isolés, pour qu’ils bénéficient d’un moment de convivialité. Les seniors racontent des histoires aux enfants, qui peuvent échanger et tisser des liens privilégiés. Ils peuvent voir les aînés comme des témoins du passé, d’histoires dont ils ont entendu parler”, explique-t-elle. Pour bénéficier de ce dispositif, il suffit d’être âgé de plus de 65 ans, d’être domicilié sur la commune et de s’inscrire auprès de l’Espace Génération Pléniors – 125 rue Jules Ferry ou de l’Espace d’Activités de la Lauve – rue Salvador Allende ou de l’Espace d’Activités du Dramont – chemin des sangliers, derrière l’école.

 

Thomas Lajous / Photo : T.L