Skip to content

La Covid influe sur le bilan démographique en PACA

Lundi, l’Insee Analyses Provence-Alpes-Côte d’Azur a publié son bilan démographique 2020 pour la région. Situation inédite, le nombre de décès est supérieur au nombre de naissances. Et la Covid-19 n’y est pas pour rien.

 

55 600 décès contre 54 900 naissances. La dégradation du solde naturel, différence entre le nombre de décès et de naissances sur une période, est la conséquence du nombre de morts qui augmente et de celui des naissances qui baisse. Entre 2011 et 2020, l’Insee constate +2,3% de mortalité, et -0,8% de natalité dans la région. Cette baisse des naissances est la réaction à l’affaiblissement du nombre de femmes de 15 à 49 ans, soit en âge de procréer. Dommage pour la région qui a fait naître le plus en France en 2019, avec quasiment deux enfants par femme.

La Covid-19 en fauteur de troubles

Côté mortalité, la Covid-19 a contribué à la hausse constatée en PACA. Si les jeunes et les enfants ont été moins touchés, le virus a engendré beaucoup de morts chez les personnes âgées. En Provence-Alpes Côte d’Azur, au 1er janvier 2021, les plus de 65 ans représentent presque 24% de la région. C’est plus haut que la moyenne nationale (20%).

Le nombre de mariages est aussi historiquement faible en 2020. Avec 13 900 unions, c’est 27% de moins que l’année 2019. Les règles sanitaires en sont, encore une fois, la raison majeure. 

 

Par Thomas Lajous (avec communiqué) – Illustration : Insee.