Skip to content

Dancing queens and kings

dancing hip-hop adrets de l'estérel danse stage

Mercredi et jeudi, la section gymnastique rythmique de l’association sportive des Adrets de l’Estérel a mis en place un stage d’initiation au hip-hop à destination des enfants du coin. Le but est simple : découvrir la discipline tout en s’amusant.

Des cris, des chants, des rires, et surtout une musique endiablée résonnant avec toute la puissance des enceintes. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y avait de l’ambiance ce jeudi à la salle de danse du stade municipal des Adrets de l’Estérel. Rassurez-vous, il ne s’agissait pas d’un concert improvisé sur place… Mais bien d’un stage d’initiation au hip-hop mis en place par l’association sportive des Adrets (ASDA), avec le soutien de la mairie. L’idée, faire découvrir aux enfants adréchois et du coin les bienfaits de la danse hip-hop, que ce soit au niveau sportif, artistique, ou émotionnel.

Lancé il y a trois ans, le stage accueillait cette année une vingtaine d’élèves, moitié garçons, moitié filles. Le tout sous la houlette du danseur et compositeur Davids Cesena. Face au miroir, le professeur enchaîne les chorégraphies au gré de la mélodie pour montrer la voie à ses élèves du jour. Qui s’exécutent dans la joie et la bonne humeur, tournoyant au rythme de leur modèle sans jamais s’épargner les taquineries. Le ton est donné. Et ils en redemandent.

Retrouvez notre article détaillé dans le numéro 11 de L’Horizon, prochainement dans vos kiosques.

Par Nathan Blouin – Photo : Thomas Morganti