Skip to content

Ce nouveau robot rendra nos ports plus propres

robot Dpol port Santa Lucia

La régie des ports raphaëlois vient d’acquérir un nouveau robot pour nettoyer les zones encombrées de déchets plastiques. Une démarche qui s’inscrit dans une politique de sensibilisation et d’amélioration de la qualité des eaux des zones portuaires et maritimes.

Accroché à deux apparaux, DPol montre ce qu’il a dans le moteur. DPol, c’est le nouveau robot du port de Santa Lucia, à Saint-Raphaël. Il aspire 26 000 litres par heure et stocke les déchets dans ses filets grâce au courant qu’il crée pour attirer les détritus vers lui. Chaque jour, il peut en récolter 15 kilos, « voire un peu plus », estime Mathieu Bertora (photo ci-contre), directeur de la régie des ports de la ville depuis deux ans.

Présent dans ce service depuis une quinzaine d’années, il est « content de cet achat », convaincu que « ce petit robot sera d’une grande aide ». Avec cinq modèles de filets différents, DPol peut ramasser différents types de déchets, plus ou moins encombrants. Placé à des endroits stratégiques, il libère la main d’œuvre d’un agent portuaire, qui pourra se concentrer sur le nettoyage de surfaces inatteignables pour le robot (chaînes, apparaux, etc.).

Retrouvez notre double-page détaillée dans le numéro 67 de L’Horizon, jeudi 11 août dans vos kiosques.

Par Adrien Roche – Photo : Adrien Roche