Le triathlon cherche encore des bénévoles

Le samedi 14 et le dimanche 15 mai prochains, Fréjus s’anime autour de son triathlon, mais à quelques jours de l’événement, il manque des bénévoles.

De la natation en mer, du vélo et de la course à pied vont animer ces deux journées. Pour les moins vaillants, qui ne souhaitent pas forcément se parer de la tenue du triathlon, vous pouvez vous vêtir du tee-shirt de bénévole qui vous sera remis. “Nous recherchons un nombre illimité de bénévoles« , plaisante Sandrine Fernandez, présidente de l’AMSL Fréjus triathlon. Elle ajoute : “Nous avons dans l’idée 200 bénévoles, mais pour le moment nous ne sommes qu’à 140 personnes. Nous avons besoin de quelques personnes sur l’eau pour la natation en mer, mais beaucoup plus pour le vélo. Il faut environ 120 personnes pour faire la circulation et empêcher les sorties de parking et de résidence des voitures.” Pour la course à pied, qui se déroule à la Base Nature, il sera essentiellement demandé de faire de l’encadrement et de la signalisation. “Tout le monde peut participer, même de jeunes adolescents. Un tee-shirt est remis et le repas du midi est offert”, précise la présidente. Pour s’inscrire, rien de plus simple, il suffit de se rendre sur le lien suivant et de sélectionner le créneau. https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSexn_nlOMpq9Mmb8s9oxaxwZy3TOXTHOqn_Hx0-ZkB0jFJQ-w/viewform

Pour participer, c’est encore possible 

Il reste encore quelques places et quelques jours pour s’inscrire à la compétition. “Même les enfants, y compris non licenciés, peuvent participer. C’est intéressant de venir essayer. Le parcours est 100% sécurisé, il se déroule sur la base nature. Des places pour les adultes sont aussi ouvertes”, conclut Sandrine Fernandez. 

Contacts : triathlon@amslfrejus.com ou 06 62 60 15 43

Par Léna Peguet – Photo : AMSL Fréjus 

Les résultats du Challenge Jean Cottard

55 para-escrimeurs se sont affrontés le week-end dernier lors du challenge Jean Cottard, à Fréjus. Sept nations étaient représentées, dont une délégation ukrainienne. En voici les résultats :

 

Épée – Dames – Sénior A : 

 

1/Yevehniia Breus, UKR

2/Nataliia Mandryck, UKR

3/Brianna Vide, FRA

3/Cassiopée Bourgine, FRA

 

Épée – Dames – Sénior B :

 

1/Olena Fedota, UKR

2/Cécile Demaude, FRA

3/Denise Hutter, GER

3/Justine Moore, GBR

 

Épée – Hommes – Sénior A :

 

1/Piers Gilliver, GBR

2/Artem Manko, UKR

3/Adrien Turkawka, FRA

3/Gaëtan Charlot, FRA

 

Épée – Hommes – Sénior B :

 

1/Dimitri Coutya, GBR

2/Yohan Peter, FRA

3/Hervé Amalou, FRA

3/Anton Datsko, UKR

 

Fleuret – Dames – Sénior A :

 

1/Brianna Vide, FRA

2/Nataliia Mandryck, UKR

3/Mariia Ivanchyk, UKR

3/Abigail Marshall, GBR

 

Fleuret – Dames – Sénior B :

 

1/Nadiia Doloh, UKR

2/Justine Moore, GBR

3/Cécile Demaude, FRA

3/Sophie Sablon, FRA

 

Fleuret – Hommes- Sénior A :

 

1/Piers Gilliver, GBR

2/Luca Platania, FRA

3/Oliver Lam Watson, GBR

3/Damien Tokatlian, FRA

 

Fleuret – Hommes – Sénior B :

 

1/Dimitri Coutya, GBR

2/Anton Datsko, UKR

3/Dmytro Serozenko, UKR

3/Laurent Vadon, FRA

 

Sabre – Dames – Sénior B :

 

1/Olena Fedota, UKR

2/Sylvie Tauber, GER

3/Nadiia Doloh, UKR

3/Sophie Sablon, FRA

 

Sabre – Hommes – Sénior A :

 

1/Piers Gilliver, GBR

2/Serge Robin, FRA

3/Artem Manko, UKR

3/Ludovic Lemoine, FRA

 

Sabre – Hommes – Sénior B :

 

1/Dmitro Serozenko, UKR

2/Ballwinder Cheema, GER

3/Marc-André Cratère, FRA

3/Laurent Vadon, FRA

 

Par Thomas Lajous – Photo : Alain Bagnasco / AMSLF 

Isabelle Demongeot à Saint-Raphaël pour parler harcèlement dans le sport

Le service des sports de la ville organise une conférence/débat devant les acteurs du sport raphaëlois mercredi 27 avril, de 18h à 20h, salle Félix Martin. Une rencontre animée par l’ancienne sportive et victime, dans le cadre de la lutte contre le harcèlement menée par la ville.

 

Longtemps un non-sujet, les violences et le harcèlement psychologiques ou sexuelles dans le sport prennent place dans le débat public. Grâce au mouvement #MeeToo du sport déclenché en février 2020 par l’ancienne championne de patinage artistique Sarah Abitbol, un flot de récits émerge. Peu importe la discipline, la parole se libère. Près de 387 signalements, venus de la moitié des 115 fédérations sportives, ont été enregistrés en un an par la plateforme d’écoute sur les violences sexuelles dans le sport .

 

Isabelle Demongeot, ex-numéro deux du tennis français, se confie dans le livre qu’elle sort en 2007, intitulé Service volé, une championne rompt le silence.”  Une histoire adaptée en téléfilm en 2021. 

 

Accompagnée de son avocate Maître Colombani, de l’ancien sportif de haut niveau et psychothérapeute, Carl Blasco et de l’entraîneur de boxe raphaëlois Badri Rouabhia, elle vient sur la scène de la Salle Félix Martin pour partager son expérience et sensibiliser le public. 

 

Informations pratiques :

Entrée gratuite sur réservation au 04 94 82 15 69 

Accès :  172 Boulevard Félix Martin 83700 Saint-Raphaël 

 

Par Eloïse Esmingeaud – Photo : Thomas Lajous

Jean-Guy Wallemme et l’Étoile FC se séparent

Cela a été annoncé depuis hier, l’Étoile FC a annoncé sa séparation avec Jean-Guy Wallemme. Le coach ne finira donc pas la fin de saison. 

 

C’est officiel. Jean-Guy Wallemme ne finira pas la saison sur le banc de l’Étoile FC. L’ancien capitaine et coach du RC Lens subit certainement les conséquences d’une défaite de trop samedi dernier, à domicile face à Martigues (1-3). Ce dernier ne fera donc pas partie du déplacement étoiliste ce samedi à Rumilly Vallieres. Pour rappel, les bleu et blanc n’ont plus rien à jouer en cette fin de saison, eux qui ne peuvent plus prétendre à la montée et se voyant quasiment maintenus.  

Par Thomas Lajous – Photo : Étoile FC

Le Carf, premier des non qualifiés

Les jaunets ont joué leur dernier match ce week-end à Bièvre et l’ont emporté 42-24. Malheureusement, cela ne sera pas suffisant pour jouer les phases finales…

Les Carfistes n’ont pas réussi à rattraper un début de saison difficile. Même si les joueurs et le coach, Geoffrey Baretge, y ont cru jusqu’au dernier moment, cela n’a pas été suffisant pour se qualifier. “C’est dommage car les joueurs ont besoin de ça. Vivre ces moments de phases finales et jouer des matches de montée. On est ambitieux, avec un projet qui l’est tout autant. On va construire autour de cet objectif-là”, explique le coach. “Maintenant, le programme est qu’on va continuer à s’entraîner et ne pas lâcher jusqu’à début juin. On laissera les joueurs en vacances un mois ou un mois et demi avec un programme à suivre. La reprise se fera sur la troisième semaine de juillet, comme tous les ans, pour préparer la saison 2022-2023. Maintenant, on va enchaîner les entretiens individuels avec les joueurs et on a commencé à en contacter d’autres pour la saison prochaine”, conclut l’entraîneur.

 

Retrouvez notre article détaillé dans le numéro 52 de L’Horizon, prochainement dans vos kiosques.

Par Thomas Lajous – Photo : Patricia Lafabrie

Le Fréjus Var Volley s’impose et continu de croire en la qualification !

Ils se sont battus jusqu’au bout et se sont vus récompenser. Les joueurs du Fréjus Var Volley se sont imposés sur leur parquet face à Saint-Jean-d’Illac, après un premier match perdu. Le match décisif aura lieu ce samedi en Gironde.  

 

On est passé par toutes les émotions pendant ce Fréjus – Saint-Jean-D’Illac. La victoire était obligatoire pour les hommes de Loïc Geiler, défaits lors du premier match en Gironde (3-0). Avec un public chauffé à blanc, les bleu marine ont enflammé la Halle Sainte-Croix lors des deux premiers sets (25-23 / 25-23). Avec les services foudroyant d’Evgeny Karpinski et la rage de Corentin Suc, justement nommé MVP de la rencontre, rien ne pouvait arrêter les Fréjusiens… Mis à part une décision arbitrale, sur le troisième set, enlevant une balle de match aux Azuréens et offrant une balle de set à leur adversaire, qui ne va pas manquer de se relancer (24-26). Ce coup pris derrière la tête va aussi coûter le quatrième set aux locaux (17-25). Mais poussé par leur 7e homme dans les tribunes, ces derniers vont trouver la force de revenir dans la rencontre et s’imposer dans le tie-break, 15-9. 

Avec une victoire 3-2, le Fréjus Var Volley peut croire à la demi-finale, mais il faudra s’imposer ce samedi pour le troisième et dernier match face à Saint-Jean-d’Illac à 19h.

 

Réaction de Loïc Geiler/ 

 

“J’ai vu une belle bataille entre deux équipes très proches. Je vois un match de haut niveau, de deuxième division certes, mais avec de l’engagement, de l’envie, et un gros public. C’est très important pour nous de jouer à domicile. C’est toujours particulier d’être dans une série contre une seule équipe. Il faut bien s’étudier et tenir compte des points forts et faibles des deux équipes. On sait que le match décisif sera chez eux et que cela sera une rude bataille. Le contexte émotionnel joue beaucoup et il sera en leur faveur là-bas. Ce sera à nous de rajouter un supplément d’âme pour l’emporter. Je fais d’ailleurs un appel à tous les Fréjusiens qui veulent se déplacer en Gironde samedi, c’est le week-end de Pâques et c’est joli Bordeaux !”, sourit-il.

 

Par Thomas Lajous – Photo : Thomas Lajous

Week-end de sports nautiques à Fréjus

Pour la sixième année consécutive, la team de La semaine affoilante (LSA) et la société d’économie mixte (SEM) de gestion du port de Fréjus reviennent avec un week-end de sports nautiques du 16 au 18 avril.

 

C’est l’un des plus grands rassemblements nautiques de France, La semaine affoilante revient pour la sixième fois dans le port de Fréjus. Plusieurs types de foils (navigateurs “volants”) défileront devant vos yeux pendant trois jours: catamarans, wingfoils, windfoils. L’occasion de faire découvrir une pratique sportive peu connue du grand public.

 

Le tout dans un cadre idyllique: celui du plan d’eau de la cité antique. Les plus grandes marques et les plus grands pratiquants feront le déplacement. Plusieurs dizaines d’exposants seront de la partie. La grande nouveauté de cette année, c’est le test des engins. L’occasion pour les apprentis et professionnels de la discipline d’essayer les derniers engins.

 

Cette année, la semaine affoilante est parrainée par le fréjusien Jean-Baptiste Bernaz, participants aux quatre derniers Jeux Olympiques dans la catégorie Voile laser. Au programme de ces trois jours: atelier pour les enfants, courses, jeux concours, initiations aux sports et conférences sur l’histoire du foil. Retrouvez le programme ici.

 

Par Axel Vaquero – Photo : Thomas Morganti

Le championnat du Var de triplettes, c’est ce week-end !

Samedi 9 et dimanche 10 avril se déroule le championnat du Var de triplettes de pétanque masculin à la Base nature. La compétition est organisée par le club du Fréjus International Pétanque (FIP), sous le contrôle du comité départemental du Var. 

 

Le championnat du Var de triplettes a lieu tout au long de ce week-end à la Base nature de Fréjus. Dès 8h30, les curieux sont invités à assister aux premières rencontres, où un repas est également proposé à l’Espace Caquot le midi (réservation par téléphone au 06 12 96 63 40). Les quatre quarts de finalistes seront qualifiés pour le championnat régional à Digne le 28 mai. Les demi-finalistes, finalistes et vainqueurs seront qualifiés, quant à eux, pour le championnat de France à Bergerac les 18 et 19 juin. 

 

Pour rappel, les inscriptions par liste d’association se clôturent jeudi à 18h au comité du Var. Pour participer, les sportifs doivent débourser 15 euros par équipe.

 

Par Axel Vaquero – Photo : Thomas Lajous

Le SRVVB s’arrête en demi-finale

Hier, les joueuses du SRVVB se sont inclinées 0-3 à domicile face à Cannes, en demi-finale de la coupe de France. Elles sont donc éliminées. 

 

C’est une fin d’aventure assez brutale pour les joueuses du Saint-Raphaël Var Volley-Ball. Hier soir, les joueuses d’Alexis Farjaudon se sont inclinées très lourdement 0-3 face à Cannes, en demi-finale de la coupe de France, sur les scores de 20-25, 16-25 et 22-25. Malgré un public présent en masse ce mercredi soir, et ce des deux côtés, les Raphaëloises n’ont pas vu le jour. Hormis peut-être un troisième set un peu plus serré, ayant quand même vu les Cannoises s’imposer. Il a fallu moins d’une heure et demie pour que Cannes obtienne son billet pour la finale contre Le Cannet à Paris, samedi à 15h, salle Charpy. Côté rouge et noir, il va falloir vite se remettre de ses émotions. Ces dernières se déplacent à Mulhouse dans moins de dix jours, en vue des playoffs. 

 

Par Thomas Lajous – Photo : T.L 

Le championnat régional de longe côte à Saint-Raphaël

Le 8 mai prochain, le championnat régional de longe côte se déroulera à Saint-Raphaël. L’occasion d’assister à un bel événement organisé autour d’une discipline en plein essor.

La Fédération Française Randonnée Sud PACA organise le 8 mai prochain à la plage d’Agay de Saint-Raphaël et avec l’appui du Water Walking Estérel, le championnat régional de longe côte. Une épreuve qualificative pour le championnat de France qui se tiendra le 4 juin à Sangatte, où 350 personnes sont attendues. Les compétiteurs seront répartis par genre et dans sept catégories d’âge: Minimes/Cadets (12-15 ans), Juniors (16-17 ans), Séniors (18-39 ans), et Master 1-4 (40 ans et plus). Face à eux, des parcours de 50, 200, 400 et 1 000 mètres en solo, binôme et quarte. Une cérémonie de récompense aura lieu à midi et une autre à 17 heures. 

Mais au fait, c’est quoi le longe côte ? 

Le longe côte ou marche aquatique est un sport en plein essor, créé par Thomas Wallyn, un entraîneur d’aviron professionnel, en 2005. Il est demandé aux compétiteurs de parcourir une distance en marchant le plus rapidement possible en milieu aquatique avec une hauteur d’eau située entre le nombril et les aisselles. Différentes techniques de propulsion sont possibles. Cet événement risque d’attirer bon nombre de curieux, qui pourront investir gratuitement le site, où un village avec des stands partenaires sera notamment installé sur la plage. 

 

Par Thomas Lajous – Affiche : Yves Beguier