Le street-art s’invite à l’école élémentaire des Adrets-de-l’Estérel

L’école élémentaire des Adrets organise un projet artistique entre ses élèves et Abes Aserb, un graffeur local, pour célébrer les valeurs du vivre ensemble.

Amour, paix, bienveillance… Ces mots symboliques ont été choisis par les plus petits et proposés aux plus grands pour une transformation à la façon street-art. Pendant quatre jours, les enfants ont pu travailler aux côtés d’Abes, spécialiste du graffiti, pour enjoliver le préau de leur école. Diverses actions ont été menées sur l’année pour récolter les 4700 euros nécessaires à la réalisation du projet. Tombola, vente de chocolats, demandes de subventions… Parents et enseignants se sont mobilisés pour permettre à la fresque de voir le jour. “C’était un vrai projet coopératif où les élèves ont pris plaisir à s’investir, à travailler ensemble, à partager des valeurs essentielles”, explique Jennifer Golding, directrice de l’école élémentaire publique Leï Suve.

Les enfants et leur famille sont attendus à l’école, le vendredi 17 juin, pour découvrir l’œuvre finale. Retrouvez l’article complet dans le numéro #59 de L’horizon.

Ismahan Stambouli – Photos : © Jennifer Golding 

Julie Lechanteux en tête dans la 5e circonscription du Var – Les résultats complets

À l’issue du premier tour des élections législatives 2022, Julie Lechanteux (Rassemblement National) devance Philippe Michel-Kleisbauer (Modem – Ensemble) avec 36,10 % des voix contre 27,28 %. L’intégralité des résultats du premier tour sont à retrouver ci-après, ainsi que dans le détail ville par ville.

Résultats sur la 5e circonscription / 

Julie Lechanteux : 36,10 %
Philippe Michel-Kleisbauer : 27,28 %
Robert Caraguel : 12,09 %
Baptiste Laroche : 10,75 %
Jean-Marc Maurin : 6,39 %
Charles Malot : 3 %
Brigitte Auloy : 1,81 %
Joël Hervé : 1,28 %
Rémi Kranzer : 0,68 %
Nathalie Hollender : 0,63 %
Anne Des Accords : 0 %
Fréjus /
Julie Lechanteux (Rassemblement National) : 41,06 %
Philippe Michel-Kleisbauer (Modem – Ensemble) : 24,68 %
Robert Caraguel (Nupes – LFI) : 12,45 %
Baptiste Laroche (Reconquête) : 9,37 %
Jean-Marc Maurin (Les Républicains) : 4,62 %
Charles Malot (L’Écologie au centre) : 3,01 %
Brigitte Auloy (Débout la France) : 2,10 %
Joël Hervé (Indépendant – Groupe écologiste et social) : 1,42 %
Rémi Kranzer (Lutte Ouvrière) : 0,77 %
Nathalie Hollender (Le peuple de France) : 0,53 %
Nathalie Des Accords (DVC) : 0 %
Saint-Raphaël /
Philippe Michel-Kleisbauer (Modem – Ensemble) : 30,97 %
Julie Lechanteux (Rassemblement National) : 29,11 %
Baptiste Laroche (Reconquête) : 12,98 %
Robert Caraguel (Nupes – LFI) : 10,18 %
Jean-Marc Maurin (Les Républicains) : 10,16 %
Charles Malot (L’Écologie au centre) : 2,84 %
Brigitte Auloy (Débout la France) : 1,52 %
Joël Hervé (Indépendant – Groupe écologiste et social) : 1,13 %
Nathalie Hollender (Le peuple de France) : 0,59 %
Rémi Kranzer (Lutte Ouvrière) : 0,52 %
Nathalie Des Accords (DVC) : 0 %
Roquebrune-sur-Argens /
Julie Lechanteux (Rassemblement National) : 34,26 %
Philippe Michel-Kleisbauer (Modem – Ensemble) : 29,98 %
Robert Caraguel (Nupes – LFI) : 12,46 %
Baptiste Laroche (Reconquête) : 11,44 %
Jean-Marc Maurin (Les Républicains) : 4,15 %
Charles Malot (L’Écologie au centre) : 3,42 %
Brigitte Auloy (Débout la de France) : 1,79 %
Joël Hervé (Indépendant – Groupe écologiste et social) : 1,12 %
Nathalie Hollender (Le peuple Français) : 0,74 %
Rémi Kranzer (Lutte Ouvrière) : 0,64 %
Nathalie Des Accords (DVC) : 0 %
Puget-sur-Argens /
Julie Lechanteux (Rassemblement National) : 44,56 %
Philippe Michel-Kleisbauer (Modem – Ensemble) : 21,96 %
Robert Caraguel (Nupes – LFI) : 12,75 %
Baptiste Laroche (Reconquête) : 8,71 %
Jean-Marc Maurin (Les Républicains) : 4,03 %
Charles Malot (L’Écologie au centre) : 2,85 %
Brigitte Auloy (Débout la France) : 1,71 %
Joël Hervé (Indépendant – Groupe écologiste et social) : 1,64 %
Rémi Kranzer (Lutte Ouvrière) : 0,99 %
Nathalie Hollender (Le peuple de France) : 0,80 %
Nathalie Des Accords (DVC) : 0 %
Les Adrets-de-l’Estérel /
Philippe Michel-Kleisbauer (Modem – Ensemble) : 31,54 %
Julie Lechanteux (Rassemblement National) : 30,71 %
Robert Caraguel (Nupes – LFI) : 14,21 %
Baptiste Laroche (Reconquête) : 10,58 %
Jean-Marc Maurin (Les Républicains) : 3,73 %
Charles Malot (L’Écologie au centre) : 3,63 %
Brigitte Auloy (Débout la France) : 2,80 %
Joël Hervé (Indépendant – Groupe écologiste et social) : 1,14 %
Nathalie Hollender (Le peuple de France) : 0,93 %
Rémi Kranzer (Lutte Ouvrière) : 0,73 %
Nathalie Des Accords (DVC) : 0 %
Bagnols-en-Forêt /
Julie Lechanteux (Rassemblement National) : 36,17 %
Philippe Michel-Kleisbauer (Modem – Ensemble) : 24,59 %
Robert Caraguel (Nupes – LFI) : 17,11 %
Baptiste Laroche (Reconquête) : 7,99 %
Jean-Marc Maurin (Les Républicains) : 6,05 %
Charles Malot (L’Écologie au centre) : 2,56 %
Joël Hervé (Indépendant – Groupe écologiste et social) : 2,15 %
Brigitte Auloy (Débout la France) : 1,74 %
Nathalie Hollender (Le peuple de France) : 1,13 %
Rémi Kranzer (Lutte Ouvrière) : 0,51 %
Nathalie Des Accords (DVC) : 0 %
Le Muy /
Julie Lechanteux (Rassemblement National) : 41,52 %
Philippe Michel-Kleisbauer (Modem – Ensemble) : 21,98 %
Robert Caraguel (Nupes – LFI) : 16,53 %
Baptiste Laroche (Reconquête) : 8,54 %
Jean-Marc Maurin (Les Républicains) : 4,40 %
Charles Malot (L’Écologie au centre) : 3,05 %
Brigitte Auloy (Débout la France) : 1,42 %
Joël Hervé (Indépendant – Groupe écologiste et social) : 1,02 %
Rémi Kranzer (Lutte Ouvrière) : 0,80 %
Nathalie Hollender (Le peuple de France) : 0,76 %
Nathalie Des Accords (DVC) : 0 %
Romain Chardan – Photo : Léna Peguet.

Les élections législatives : tout ce qu’il faut savoir

Les dimanches 12 et 19 juin se déroulent les élections législatives. Pour rappel, elles ont lieu tous les 5 ans après l’élection présidentielle pour choisir les 577 députés qui vont représenter la population à l’Assemblée Nationale.

Pour vous, L’horizon explique les informations essentielles pour participer au scrutin. 

 

Le vote se fait en plusieurs étapes :

  1. Je donne ma carte d’identité (obligatoire) et ma carte électorale (recommandée) et je récupère une enveloppe.

  2. Je prends au minimum deux bulletins afin que mon vote reste confidentiel.

  3. Je me dirige vers l’isoloir et fais mon choix en mettant le bulletin du candidat souhaité dans l’enveloppe. 

  4. J’insère l’enveloppe dans l’urne.

  5. Je signe sur la liste d’émargement et je récupère ma carte d’identité et ma carte électorale.

 

Pour connaître toutes les intentions et les programmes des candidats vous pouvez retrouver leurs professions de foi sur internet avec ce lien : https://programme-candidats.interieur.gouv.fr/, ou très prochainement dans vos boîtes aux lettres.

 

Pour trouver l’adresse de votre bureau de vote, il vous suffit de regarder sur votre carte électorale ou bien sur internet dans la rubrique « Interroger sa situation électorale » sur https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/services-en-ligne-et-formulaires/ISE

 

Si il vous est impossible de vous déplacer pour voter vous pouvez faire une procuration via le lien : https://www.maprocuration.gouv.fr/. Elle peut se faire jusqu’à la veille de l’élection, mais, compte tenu des délais d’acheminement de l’information vers les bureaux de poste, il est possible que le mandataire ne soit pas en capacité de voter.

 

Concernant les résultats, ils seront disponibles sur le site du ministère de l’intérieur, ainsi que sur celui de la préfecture du Var.

 

Retrouvez notre article détaillé dans le numéro 59 de L’Horizon, prochainement dans vos kiosques.

Par Marine DEBIAZI

Saint-Raphaël roulera en FIAT 500 ce week-end !

fiat 500 voiture meeting saint-raphaël

 

Ce week-end aura lieu, à Saint-Raphaël, le 8e meeting FIAT 500 & dérivés. L’événement revient après 2 ans d’absence en raison de la pandémie. Parades et expositions seront au programme. 

Les 11 et 12 juin se tiendra le 8e meeting FIAT & dérivés à Saint-Raphaël. Absent durant deux ans, l’événement revient avec un programme chargé. Après l’enregistrement des participants samedi à partir de 9h, la première exposition aura lieu, et seulement pour les inscrits, dès la première matinée du week-end, où la célèbre citadine italienne sera mise à l’honneur. À 15h, toutes les FIAT 500 se réuniront sur l’Esplanade Delayen pour visiter l’arrière-pays lors d’une balade d’environ 1h30. Finalement, les passionnés pourront passer une soirée festive et en musique, avec un concert prévu à 20h. 

Pour la journée de dimanche, deux nouvelles expositions se tiendront, l’une à partir de 9h et l’autre à midi. Une seconde balade, dont le convoi partira à 11h, permettra à tous les équipages présents de longer le bord de mer avant de revenir pour les derniers moments de compétition. 

Le rendez-vous tant attendu sera à 15h, où les résultats de la compétition seront annoncés et les différents trophées remis. Un meeting à ne pas louper pour les propriétaires et surtout les amoureux du modèle phare de la firme piémontaise. 

Loris Chair – Photo : Thierry Dubois

Trophée de la Ville de Fréjus – “Pascal Albuixech”

Du 10 au 25 juin, la Ville de Fréjus organise le tournoi annuel hors-catégorie au Tennis Club Gallieni Pascal. Ouvert au grand public, les participations se font à partir de 11 ans. 


Alors que les préparatifs prennent fin, l’édition 2022 du tournoi fréjusien s’apprête à démarrer. Elle accueillera plus de 400 participants pendant 15 jours de compétition, au plaisir des amateurs de tennis. Les tableaux se feront entre adolescents, adultes et seniors, allant de 11 à plus de 65 ans ! Le prize-money s’élève à 9 500 euros cette année.


Les inscriptions se font au 04-94-53-24-22 (secrétariat du club fréjusien), par mail : tennis@amslfrejus.com, ou à travers la plateforme Ten’Up de la Fédération française.


À ne pas manquer ! 


Par Meriam Riahi – Photo : AMSL FRÉJUS


Jean-Marc Calvet, un artiste haut en couleurs

Samedi 11 juin, Jean-Marc Calvet propose une performance inédite de live painting à la Villa Aurélienne. Le temps d’une soirée, le public a l’occasion de découvrir l’univers psychédélique de l’artiste à la renommée internationale. 

 

Des tableaux géométriques aux visages colorés et difformes. Vous ne pouvez pas les manquer, ils sont la signature de Jean-Marc Calvet.  Originaire de Nice, le peintre autodidacte “peint par nécessité, sans penser… (avec) une espèce d’automatisme libre”. Dans chacune de ses œuvres, un détail en cache un autre. Le spectateur est continuellement aspiré dans les louvoiements de ses toiles. Le 11 juin à 18h30, l’artiste se produit à la Villa Aurélienne. Il sera accompagné, en musique, par le groupe Objets Trouvés

 

L’événement est gratuit et ouvert au grand public. 

Ismahan Stambouli – Photo : © Ville de Fréjus 

Roquebrune retourne au XIIIᵉ siècle le temps d’un week-end

Les Médiévales de Roquebrune étaient de retour le week-end du 4 et 5 juin. L’événement vulgarise la vie dans la vallée de l’Argens au XIIIᵉ siècle. Après six ans d’absence, la biennale était tout autant attendue par les organisateurs que la population locale.

 

Un moment de communion entre le public et la compagnie des Trois Croix. Voilà comment nous pouvons résumer cette nouvelle édition des Médiévales. Plus de 350 exposants sont venus ce week-end raconter comment se déroulait la vie au XIIIᵉ siècle. De la France entière et même d’Espagne, chaque participant a son domaine de prédilection. On retrouve des musiciens, des chevaliers, des cracheurs de feu, des créateurs de bijoux… 

 

Durant deux jours, Roquebrune vit au rythme du XIIIᵉ siècle pour le plus grand plaisir des habitants qui retrouvent enfin cet événement si important pour la vie locale. Karine Catelli, vice-secrétaire et manager de la compagnie, est ravie de pouvoir partager de nouveau la riche Histoire de Roquebrune-sur-Argens. “Ce moment permet de nous retrouver tous. C’est ça qui est magique”. Au XIIIᵉ siècle, le village était un bastion de templiers protégeant la vallée des nombreuses attaques ennemies.

Retrouvez notre article détaillé dans le numéro 58 de L’Horizon, prochainement dans vos kiosques.

Par Yann Bouvier – Photo : Yann Bouvier

Festival de la craie-ativité !

Samedi 4 juin marque la 8è édition du Festival de la Craie à Saint-Raphaël. Multigénérationnel, l’évènement rassemble petits et grands pour partager un moment chaleureux.

 

 

Il est 10h lorsque le festival débute. Casquette sur la tête, sandales aux pieds, les enfants dessinent accroupis, craies à la main. Ils se préparent à passer des heures sous le soleil ardent, pour donner vie à leurs plus belles œuvres. Le Festival de la Craie titille la créativité des petits, en les laissant colorier, le temps d’une journée, les sols du centre-ville raphaëlois. Les parents, fiers de leurs artistes en herbe,  patientent de leur côté et les plus compétiteurs participent eux-même à l’activité. « On est habitués, on l’emmène depuis qu’elle est toute petite, ça lui permet de rencontrer d’autres enfants qui partagent la même passion ! Même moi je m’y mets ! », affirme un papa aux côtés de sa fille. Des liens se créent : « tu peux me passer la craie bleue s’il te plaît ? », glisse un garçon à sa voisine. Très rapidement, le centre-ville devient un lieu d’échange convivial. Les passants esquissent un sourire en observant l’évolution des dessins. Plusieurs animations sont proposées par la commune dont le sand-drawing et le graffiti.

 

« Un moment de bonheur »

À 11h, des animateurs déambulent dans les petites ruelles de la commune avec casseroles, ustensiles, boîtes de conserve, ou encore pots de peinture en guise d’instruments. Le concert, organisé par la mairie, est ouvert au public, enfants comme adultes. Les habitués rejoignent la danse, les curieux suivent et applaudissent la fin du spectacle. « Beaucoup de parents nous ont appelés pour confirmer leur présence aujourd’hui, et pour octobre prochain aussi. C’est génial, les enfants s’éclatent ! », s’exclame une membre du staff. Le concept écologique, inventé par Jérémy Besset, est à l’origine « un moment de bonheur et de partage avec les enfants et d’autres artistes locaux qui me permet de me ressourcer, plus tard, dans mon travail à l’atelier. Je me dis que je fais quelque chose de bien, qui apporte du sourire sans polluer ni dégrader ». La journée se termine par le traditionnel lancer de pigments, signature de l’artiste. Né dans le Var, le festival est un réel succès. La neuvième édition se fera dans plus de 60 villes à l’échelle nationale et internationale.

 

Par Meriam Riahi – Photo : M.R

“Magic Cabaret Show” : les artistes luttent contre le cancer

Un spectacle au profit de La Ligue contre le cancer aura lieu le jeudi 9 juin 2022 à la salle Félix Martin de Saint-Raphaël.


Des artistes, aux multiples talents, seront présents à partir de 20h30. Au programme : un spectacle qui mêle chant, danse et stand-up. Le tout pour se mobiliser contre le cancer.  Les réservations se font au 06-20-81-22-70/06-18-38-33-82 ou directement par mail à l’adresse suivante : liguefrejussaintraphael.83@gmail.com. Comptez 10 euros au bénéfice de l’association La Ligue contre le cancer. 


Par Meriam Riahi – Photo : Ville de Saint-Raphaël


La main sur le cœur : sensibiliser à l’arrêt cardiaque

Samedi 11 juin, la ville de Saint-Raphaël organise une journée de sensibilisation à l’arrêt cardiaque. 


46 000. C’est le nombre de victimes d’arrêt cardiaque en France. Dans 75 % des cas, il survient à domicile. Les gestes de premier secours sont ainsi nécessaires afin d’agir rapidement et éviter le décès. Organisée sur la promenade René Coty par municipalité raphaëloise, l’événement vise à généraliser les réflexes d’assistance et former des “citoyens sauveteurs”. De 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h00, les Varois sont invités à assister aux séances d’informations et de démonstration. 


Ismahan Stambouli –  Photo : © Ville de Saint-Raphaël