Danser en l’honneur des victimes des violences conjugales

violences conjugales victimes représentations caritatif

Ce samedi, le Théâtre romain de Fréjus a accueilli une soirée caritative dédiée à la lutte contre les violences faites aux femmes. Un événement à la hauteur des ambitions, entre discussion, prévention, spectacle, et générosité.

« Il est temps pour nous de dire stop ! » Dès le début de la soirée, Martine Petrus-Benhamou, première adjointe à la culture de Fréjus, a donné le ton sur scène. Car c’est bien un événement engagé qui s’est tenu entre les pierres antiques du Théâtre romain. Et pas envers n’importe quelle cause ; celle des femmes, et plus particulièrement les violences qu’elles subissent au quotidien, notamment au niveau conjugal.

Pour cela, la soirée organisée par le service culturel fréjusien, et portée par Angélique Long, s’est découpée en plusieurs étapes. Tout d’abord la diffusion de plusieurs campagnes de sensibilisation, entrecoupées par une performance live au chant et au piano du titre « N’insiste pas » de Camille Lellouche.

Un spectacle caritatif

Mais le clou du spectacle était bien sûr la pièce chorégraphique « Woman », écrite et mise en scène par Jérémy Bégard, et performée par sa compagnie « The Cherrie’s ». Pas moins de treize danseuses – y compris les neuf de la compagnie – se sont ainsi succédées sur scène pour offrir une performance aussi survoltée qu’envoûtante, afin de présenter l’aventure de Woman, de sa jeunesse dans la Portugal des années 60 jusqu’à aujourd’hui, en France.

Une histoire touchante, qui n’a pas manqué de faire réagir les spectateurs, tous debout à la fin de la représentation. Laquelle s’est d’ailleurs achevée par le véritable objectif de cette soirée, à savoir la remise des chèques des entrées aux deux associations présentes, chacune très engagée dans la lutte contre les violences conjugales : AAVIV (association d’aides aux victimes d’infraction du Var) et le Cap. Le public avait ensuite également la possibilité de procéder à des dons aux associations via des urnes installées à l’entrée. 

Retrouvez notre article détaillé dans le numéro 18 de L’Horizon, prochainement dans vos kiosques.

Par Nathan Blouin – Photos : N.B.

Voyage au cœur de la vie napoléonienne à Fréjus

fréjus voyage napoléonienne reconstitution week-end

Dans le cadre de la première édition de la Quinzaine Napoléonienne, la ville de Fréjus a organisé un week-end de reconstitution dédié à la vie des troupes impériales. Au programme, défilés, animations et démonstrations, au sein d’une époque à nulle autre pareille.

« Pour l’Empereur ! » Le cri du cœur est repris par l’ensemble des soldats du bivouac installé au parc du Clos de la Tour, à Fréjus. Oui, vous avez bien lu ; un camp entier s’est organisé ce week-end en plein cœur de la ville antique… et pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit d’une reconstitution de l’époque du premier Empire.

Un événement qui prend place au sein de la première édition de la Quinzaine Napoléonienne, et qui lance le début d’un week-end exceptionnel pour tous les passionnés d’histoire. En effet, en plus d’avoir ouvert leur bivouac au public à partir de 9h ce samedi, les soldats ont pu offrir aux spectateurs plusieurs défilés hauts en couleur, les pas rythmés au son des tambours. Avant de leur présenter la vie de l’époque au milieu des tentes, que ce soit à travers la cuisine ou l’organisation d’un régiment.

Le programme est reproduit presque à l’identique ce dimanche, et se conclura mardi 31 août prochain, avec la cérémonie de Bazeilles au théâtre romain, à 20h.

Par Nathan Blouin – Photos : N.B.

Bagnols en Forêt se mobilise pour les sinistrés des incendies

bagnols en forêt dons collecte sinistrés incendies

Une collecte de dons de produits de première nécessité est actuellement organisée par la ville de Bagnols en Forêt en collaboration avec l’enseigne Carrefour Contact, afin de venir en aide aux familles touchées par les récentes catastrophes.

Après le chaos vient le temps de la reconstruction, et de l’entraide. C’est dans cette optique que la municipalité de Bagnols en Forêt organise dès à présent une collecte de dons de produits de première nécessité, à destination des sinistrés touchés par les derniers incendies qui ont servi dans le département, en particulier dans le massif des Maures.

La collecte a lieu devant le Carrefour Contact de la commune, avec lequel la mairie collabore, où deux caddies sont laissés à disposition au niveau des caisses du supermarché. Sont demandés en priorité : les produits alimentaires conservables (pâtes, riz, conserves…), les produits d’hygiène ou sanitaire, ou encore les fournitures scolaires. Les vêtements, jouets ou peluches ne pourront en revanche être acceptés.

La collecte est accessible dès maintenant, et ce pour une durée encore indéterminée.

Par Nathan Blouin – Photo : Thomas Morganti

Contestations anti-pass : effectif réduit, mais ténacité renforcée

anti-pass pass sanitaire opposition fréjus

Quelques centaines de personnes se sont passées le mot ce samedi afin de crier à nouveau leur opposition au pass sanitaire entre Fréjus et Saint-Raphaël. Si les chiffres baissent, la détermination reste au rendez-vous.

En cette aube de rentrée scolaire, ils ne décolèrent pas. Quelque 450 personnes [chiffres police] se sont données rendez-vous pour défiler entre Fréjus et Saint-Raphaël à l’occasion du 6ème samedi de mobilisation contre le pass sanitaire. Le cortège, particulièrement en forme pour donner de la voix, est parti du mini-golf raphaëlois jusqu’au monument de l’armée noire, pour un parcours formant une boucle. Le retour au point de départ a eu lieu aux alentours dès 17 heures.

« Liberté », « Allumez vos cerveaux, éteignez vos télés », ou encore « Macron t’es foutu, les français sont dans la rue », pouvait-on encore entendre cet après-midi au sein du cortège constitué d’un public hétérogène et venu de tous horizons. « Il y a de tout ici », insiste un manifestant. « On ne veut pas tomber dans le cliché des complotistes ». La manifestation s’est, elle, déroulée sans heurts. Mis à part quelques insultes de la part des passants qui se sont exposés à des sifflets.

Bonne ambiance mais des efforts à poursuivre

Le cortège était entouré par un dispositif de sécurité conséquent avec une vingtaine de policiers et 40 gendarmes de la brigade mobile qui assuraient ses abords. Entre les manifestants et les forces de l’ordre l’entente reste cordiale, et aucune provocation n’est évidemment à déplorer. Une ambiance bon enfant, même si les manifestants restent déterminés.

Et pour preuve, à l’issue du parcours un groupe de musique se tenait prêt pour entonner quelques chansons avant une prise de parole afin de réaffirmer l’engagement des organisateurs. « Il faut poursuivre nos efforts », affirme Marc, l’un d’eux. « Il faut aussi viser les quartiers populaires ». Il estime qu’ils se trouvent sous-représentés et peuvent redonner de l’ampleur au mouvement.

A noter que le prochain départ devrait à nouveau se faire à la Base Nature samedi prochain à 14h, avec une proposition de modification du trajet pour tenter autre chose et viser justement d’autres lieux que le bord de mer sans pour autant donner plus de précisions. Ils comptent en tous cas sur le mois de septembre pour donner un second souffle à la contestation dans le secteur. 

Par Louis Aubry – Photos : Louis Aubry

Vive émotion à Roquebrune

roquebrune marche blanche jeunes disparus

Une marche blanche s’est tenue ce samedi à Roquebrune sur Argens en l’honneur des jeunes disparus dans des circonstance encore troubles.

17h55. Une petite foule est amassée sur la place de la mairie de Roquebrune sur Argens. Des proches, des amis, tous sont venus rendre hommage à ceux qu’ils ont côtoyés pendant des années. Le drame, survenu le 18 août dernier, a secoué le paysage local par sa violence. Cinq jeunes avaient été retrouvés à bord d’un véhicule au fond d’un lac du Dramont. L’un d’eux venait du village.

Beaucoup se prennent alors dans les bras, et partagent la même douleur. « C’est dramatique, on s’est vus il y a 10 jours. Est-ce qu’on saura un jour la vérité ? Même s’il y a une enquête… », glisse la tante du jeune disparu. « La vie est mal faite », glisse-t-elle tristement à une de ses proches qui lui répondra ces mots : « il est parti comme il a vécu. »

Au départ de la place, pas moins de 190 personnes [information mairie] forment un cortège silencieux qui arpente les ruelles du village, encadré par une équipe de la police municipale. A son arrivée au city stade, Christopher, le frère d’Aurélien, a souhaité s’exprimer. « J’espère que cet accident servira de leçon aux autres », dit-il, la tête haute. Puis l’assemblée a ensuite observé une minute de silence en mémoire des disparus de l’accident, avant de se séparer.

 

Le témoignage de la mère du jeune Aurélien est à retrouver dans le prochain numéro de l’Horizon. 

Par Louis Aubry – Photos : Louis Aubry

Saint-Raphaël alerte sa population

alerte saint-raphaël population risques majeurs

“Saint-Raph Alertes” est un système permettant aux habitants d’être rapidement prévenus en cas de risques majeurs sur leurs secteurs.

Cet été nous l’a encore bien démontré, les catastrophes peuvent toucher tous les territoires et faire d’innombrables dégâts. Récemment, on se souvient des incendies ravageurs et dramatiques survenus dans les Maures qui avaient causé la mort de deux personnes, et brûlé presque 7000 hectares.

Alors, la ville de Saint-Raphaël tient à rappeler qu’un système gratuit existe pour pouvoir être alerté rapidement d’un quelconque risque liés aux incendies, aux submersions marines, tempêtes, séismes ou canicules. Des informations personnelles rapides à partager, pour vous protéger au mieux. Pour s’inscrire, il suffit de communiquer votre nom et prénom, adresse exacte, numéro de téléphone et/ou adresse-mail sur https://alertes.ville-saintraphael.fr/ . C’est ensuite que vous pourrez recevoir les alertes par téléphone et/ou par courriel.

 

Par Thomas Lajous – Photo : Ville de Saint-Raphaël

Planète Actions part à l’assaut des déchets dans l’Est-Var

planète actions nettoyage plage déchets var-est

Ce mercredi, l’association Planète Actions a organisé une nouvelle opération de nettoyage autour de Fréjus-Plage. Au programme, implication, sensibilisation et bienveillance pour les 13 volontaires rassemblés pour l’occasion.

Ils étaient 13, ce mercredi en début de soirée, à sillonner Fréjus-Page, depuis le monument de l’armée noire jusqu’aux Sablettes. Sous la férule de Philippe Leboube, fondateur de l’association Planète Actions en juin dernier, les bénévoles ont récolté pas moins de 4500 mégots (soit 2,5kg), en plus d’une cinquantaine de capsules de métal et de divers déchets plastiques.

Mais l’essentiel est ailleurs pour celui dont le déclic a opéré il y a 20 ans, après 7 ans passés sur l’île de la Réunion : sensibiliser les gens au problème des déchets et leur impact sur l’écosystème, en particulier marin. Pour cela, Philippe Leboube débute toujours ses opérations par un petit quiz, avec quelques données permettant de chiffrer l’urgence environnementale de la situation ; « 100 000 », comme le nombre de mammifères marins étouffés chaque année par les déchets, « 100 à 1000 ans », la durée de vie du plastique dans la nature, « 4000 », le nombre de substances toxiques dans la fumée du tabac…

L’objectif n’étant pas de « rabâcher des chiffres », mais simplement de faire comprendre les enjeux d’une telle initiative, car « les gens doivent les comprendre pour s’impliquer ». Et ce n’est que le début ; le prochain rendez-vous est déjà fixé à la plage de Beau-Rivage de Saint-Raphaël, mardi 31 août à 18h30.

Retrouvez notre article détaillé dans le numéro 18 de L’Horizon, prochainement dans vos kiosques.

Par Nathan Blouin – Photos : N.B.

Le « Café des aidants » reprend du service

café des aidants ccas fréjus convivialité

Dès le 3 septembre, les aidants pourront à nouveau se retrouver et partager un moment de convivialité encadré par des professionnels.

Il n’est pas toujours facile d’accompagner un proche au quotidien. Même si c’est d’une relation inconditionnelle dont il est question. Échanger peut alors être une solution pour désamorcer un « ras-le-bol », un sentiment de solitude ou tout simplement recevoir et donner des conseils. C’est dans cette optique que le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Fréjus avait mis en place une initiative nommée « Café des aidants » se tenant au Casino. Après une pause d’été, la reprise des sessions se fera dès le 3 septembre prochain. Le but, permettre aux aidants de se retrouver un vendredi par mois en un même lieu et de partager un moment de convivialité.

Différentes thématiques

Chaque mois, la rencontre est animée par un psychologue et un travailleur social autour d’un thème différent. Le prochain sera « Quelques astuces pour rester en bonne santé », suivi au mois d’octobre par « Moi aussi, j’aimerais qu’on me demande comment je vais ». De quoi aborder des thématiques qui touchent les aidants au quotidien. Et si vous souhaitez y participer, sachez que c’est totalement gratuit. Il suffit de vous rapprocher du CCAS de Fréjus par téléphone. Le support de communication avec le contact est à retrouver ici.

Par Louis Aubry – Photo : Louis Aubry

La “Gaspard de Besse” revient pour une 12ème édition aux Adrets de l’Estérel

gaspard de besse 12e édition adrets de l'esterel cycliste évènement

Dimanche 19 septembre se tiendra la nouvelle édition de la “Gaspard de Besse”, organisée par l’Estérel Club Cycliste Adréchois. Le célèbre événement de cyclotourisme proposera 4 parcours différents, ouverts à tous.

Avis à tous les fans de cyclisme ! L’Estérel Club Cycliste Adréchois (ECCA) organise le dimanche 19 septembre prochain la 12ème édition de la “Gaspard de Besse”, son célèbre rendez-vous de cyclotourisme, mêlant à la fois randonnée et cyclisme.

En effet, pas moins de quatre parcours différents seront proposés et ouverts à tous, qu’ils soient licenciés du club ou non. Trois seront réservés aux cyclistes, avec des tracés de 100 km (départ prévu à 7h), de 80 km (départ à 7h30), et 60 km (départ à 7h45). Le quatrième s’adressera quant à lui aux marcheurs, avec un beau parcours de 13 km, et un départ prévu à partir de 8h30.

Le point de rendez-vous sera au 2, route du Violon, aux Adrets de l’Estérel. Les trois courses cyclistes seront accessibles au prix de 5 euros pour les licenciés majeurs et gratuitement pour les licenciés mineurs, et respectivement 8 et 5 euros pour les non-licenciés. La randonnée pédestre sera de son côté uniquement payante pour les plus adultes, au prix de 3 euros.

Par Nathan Blouin – Image : ECCA

Une marche blanche en hommage aux cinq victimes du lac du Dramont

alerte info hommage marche blanche victimes lac dramont

Un rassemblement est organisé ce vendredi 27 août à la mairie de Roquebrune sur Argens afin de rendre hommage aux cinq jeunes décédés la semaine dernière dans le lac des carriers, à Saint-Raphaël.

Une semaine après leur disparition dans le lac du Dramont, à Saint-Raphaël, une marche blanche a été programmée en la mémoire d’Aurélien, Eliott, Youssouf, Solal et Léa, les cinq jeunes décédés dans la nuit de lundi à mardi dernier. Celle-ci est programmée ce vendredi 27 août à 18h, avec un départ prévu depuis la mairie de Roquebrune sur Argens.

La marche devrait ensuite se diriger vers le city stade du village, souvent fréquenté par Aurélien, où son frère aîné aurait prévu de prononcer quelques mots.

Il s’agira du deuxième rassemblement organisé pour rendre hommage aux cinq victimes, après un premier rendez-vous ce dimanche 22 août, ayant réuni une cinquantaine de personnes.

Par Nathan Blouin – Illustration : Elodie Moreno