Saint-Raphaël nouvelle capitale mondiale du futnet

futnet saint-raphaël compétition internationale place coullet

De vendredi à dimanche, Saint-Raphaël accueillait sur la place Coullet la première édition de l’Estérel Futnet Cup, une compétition internationale de tennis-ballon réunissant certaines des meilleures équipes de la planète. Et cela ne fait que commencer.

Des contrôles de la poitrine parfaits. Un toucher de balle soyeux. Une pluie de ciseaux, de reprises de volée, ou encore de retournés acrobatiques. Non, il ne s’agit pas d’une vidéo regroupant les plus beaux gestes techniques de Zinédine Zidane sur Internet, mais bien du spectacle offert par les joueurs présents à la première édition de l’Estérel Futnet Cup. Un événement organisé conjointement par le club du Futnet Raphaëlois, la Ville de Saint-Raphaël et la Fédération française de futnet.

Pas moins de trois tournois différents ont ainsi pu être proposés au public sur le terrain aménagé place Coullet : le « tournoi des sponsors », le « tournoi des stars » et le « tournoi des champions ». Lequel a rassemblé entre autres les équipes nationales suisse (top 5 mondial) et tchèque (championne du monde en titre) en plus de quatre sélections tricolores.

Et après ce succès aussi bien sur et en-dehors du terrain, les organisateurs ont annoncé à l’issue du tournoi et de la victoire tchèque que l’Estérel Futnet Cup serait reconduite « les six prochaines années » et « monterait en puissance ». De quoi déjà mettre l’eau à la bouche.

Retrouvez notre article détaillé dans le numéro 12 de L’Horizon, prochainement dans vos kiosques.

Par Nathan Blouin – Photos : Thomas Morganti

14 juillet, bal masqué

14 juillet masques préfecture var

A l’approche du 14 juillet, le préfet du Var a décidé de renforcer les mesures sanitaires lors des célébrations de la fête nationale.

Cet été est placé sous le signe d’un retour à la vie normale. Pourtant, si les masques sont récemment tombés en extérieur, l’ombre de la crise sanitaire plane toujours sur la Côte d’Azur.

Le préfet du Var, Evence Richard, a ainsi pris la décision d’imposer le port du masque lors des célébrations de la fête nationale les 13 et 14 juillet via un communiqué de presse. « Au regard de la situation sanitaire et de la très forte circulation du variant Delta dans le département du Var, le port du masque lors des rassemblements prévus durant les festivités liées à la fête nationale et en particulier lors des feux d’artifices des 13 et 14 juillet est obligatoire par arrêté préfectoral », détaille le document.

Qui dit festivités, dit consommation d’alcool. Piqûre de rappel de la préfecture qui rappelle que « la consommation d’alcool sur la voie publique, en dehors des terrasses de restaurants et des débits de boissons » reste proscrite. Cela se justifie par la difficulté à faire respecter les mesures de distanciation sociale lors des rassemblements d’ampleur.

Retrouvez tous les détails sur le site de la préfecture du var.
 

Par Louis Aubry – Photo : Thomas Morganti

La préfecture annonce une alerte sécheresse renforcée

préfecture alerte sécheresse var pollution

En réponse à la dégradation hydrologique du bassin versant de l’Argens et de l’Agay, la préfecture du Var a déclaré la mise en place d’une alerte sécheresse renforcée, avec des mesures de restrictions et limitations de l’usage de l’eau. L’Estérel Côte d’Azur Agglomération (ECAA) est concernée.

Il fallait s’y attendre, et la préfecture du Var l’a confirmé ce lundi : une alerte sécheresse renforcée a été déclarée sur la zone du bassin versant de l’Argens et de l’Agay. Une décision qui s’explique par la dégradation de la situation hydrologique du bassin versant, alors que les débits des trois stations de suivi sont passés sous le seuil d’alerte pendant plus de sept jours consécutifs.

Des mesures de restriction de l’usage de l’eau vont ainsi être mises en place, avec comme communes de la l’ECAA concernées : Fréjus, Saint-Raphaël, Puget sur Argens, Roquebrune sur Argens, les Adrets de l’Estérel ainsi que Bagnols en Forêt (communauté de communes du Pays de Fayence).

De nombreux domaines concernés… 

Les mesures en question comprennent notamment : l’arrosage des espaces verts, des stades et espaces sportifs ou encore des golfs, le lavage des véhicules, des voiries, terrasses, et façades, les piscines, jeux d’eau, les bassins, les fontaines, ainsi que les usages industriels. Des mesures spécifiques sont également prévues pour les prélèvements par canaux et les usages agricoles.

En revanche, les usages prioritaires de l’eau (liés à la santé, la salubrité, à la sécurité civile, l’alimentation et la préservation des écosystèmes aquatiques), les réserves constituées hors période de sécheresse et non situées sur un cours d’eau, et les cultures arrosées par micro-aspersion ou par goutte à goutte ne sont pas concernées.

De leur côté, les opérations exceptionnelles génératrices d’eaux polluées ou consommatrices d’eau telles que les exercices incendies ou les opérations de nettoyage à grande eau sont reportées (sauf en cas d’urgence liée à la salubrité ou la sécurité publique).

Les restrictions et limitations des usages de l’eau sont consultables ici : http://www.var.gouv.fr/plan-d-action-secheresse-a6538.html

Avant de nouvelles mesures ?

Le non-respect des mesures édictées par ce plan d’action sécheresse fait encourir une amende de 1500 euros. Les maires peuvent également prendre des mesures de restriction plus contraignantes s’ils le jugent nécessaire, par arrêté municipal.

Vous pouvez retrouver les arrêtés préfectoraux Sécheresse et le plan d’actions sécheresse du Var sont consultables en mairie, et sur ce lien : http://www.var.gouv.fr/restrictions-secheresse-a9588.html

Par Nathan Blouin – Visuel : Elodie Moreno

Zoom sur l’Ecole Nationale des Scaphandriers

scaphandriers école nationale fréjus

Depuis 7 ans, Jérôme Vincent et les formateurs de l’École Nationale de Scaphandriers dispensent toutes les formations nécessaires pour les futurs plongeurs partout dans le monde. Une école de métiers hors du commun.

Il existe quatre écoles francophones de scaphandriers (une en Belgique, une au Canada et deux en France) pour à peu près 150 entreprises de travaux sous-marins et environ 500 plongeurs qui exercent sur le territoire national. 

« On peut rajouter entre 450 et 500 plongeurs français qui exercent ailleurs dans le monde, essentiellement dans le golfe de Guinée entre le Sénégal et l’Angola, une zone qui exploite beaucoup le pétrole et le gaz », ajoute Jérôme Vincent, instructeur et directeur de l’école de Scaphandrier de Fréjus, l’une de ces quatre écoles.

Article complet à retrouver dans le numéro 10 de L’Horizon.

Par Ibrahim Berbar – Photos : Thomas Morganti

scaphandriers école nationale fréjus

Les jeunes travailleurs de Bagnols en Forêt

chantiers jeunes bagnols en forêt

Du 7 au 9 juillet, la ville de Bagnols en Forêt organise, depuis octobre, ses chantiers de jeunes bagnolais. L’occasion pour eux d’aider la commune en échanges de récompenses.

Avec des stages organisés par la municipalité, Bagnols en Forêt propose aux jeunes de travailler sur des chantiers. En échange, le village leur donne accès à des activités l’après-midi.

“Les jeunes n’ont pas besoin de se déplacer sur Fréjus ou Saint-Raphaël pour faire des activités ludiques. C’est pédagogique et valorisant pour eux”, explique Vincent Varoqui-Rolland, adjoint au maire. Pédagogique, car les enfants apprennent le travail avec les outils et leurs utilisations.

Valorisant, car les messages de remerciements sont nombreux de la part des passants empruntant les sentiers, ou par les simples villageois reconnaissant.

Plus globalement, ce stage est un projet présenté par Michel Fleury, délégué à la jeunesse, en 2020. Il s’inscrit dans une politique de jeunesse établie par la ville.

Surveillance accrue autour du quartier de La Gabelle ce mercredi soir

la gabelle crs police quartier fréjus

Une importante présence policière aux abords du quartier de la Gabelle, couplée à quelques contrôles, provoque un ralentissement de la circulation. Les policiers resteront en faction pour prévenir d’éventuels débordements.

La préfecture du Var a annoncé hier soir que des renforts policiers seraient envoyés sur place. Et en ce moment même, d’importants effectifs policiers ont été déployés rue Marcel Pagnol et au niveau du rond-point, provoquant au passage de nombreux ralentissement routiers. Cette surveillance musclée, doublée d’une attitude dissuasive des forces de l’ordre, fait écho aux dernières émeutes ayant touché plusieurs commerces et voitures autour du quartier dans la nuit de samedi 8 mai à dimanche 9 mai.

Des compagnies qui se croisent

Dès le lendemain des émeutes de ce week-end, des compagnies de CRS de la région ont été appelées à venir en renfort aux forces de l’ordre de la ville, le temps qu’une autre compagnie, en provenance de Pau, viennent prendre le relais. Cette compagnie restera plusieurs jours. En attendant, les forces de l’ordre restent vigilantes au vu de la dernière soirée du mois sacré du Ramadan ainsi que de l’Aïd célébrés par de nombreux habitants du quartier de la Gabelle.

la gabelle quartier fréjus crs police

Texte et photos : Ibrahim Berbar.

« Drôles de vies »: la ville de Saint-Raphaël publie la vie de Louis de Funès en BD !

de funès saint-raphaël bd publication

En collaboration avec les éditions Rayclame, la ville publiera une BD consacrée à la vie de l’artiste, dès la réouverture du musée Louis de Funès de Galarza à Saint-Raphaël.

 

De son enfance dans une famille espagnole, jusqu’à devenir l’un des plus grands comiques Français. Telle est la vie de Louis de Funès racontée dans cet ouvrage où Olivier, son fils, y signe la préface. Une histoire singulière, racontée dans une BD où l’on en apprend plus sur ce monument du cinéma français dont on oublie qu’il a été, durant quelques années, simple figurant. Cette BD sera à retrouver au musée De Funès, qui fêtera cet été ses 100 000 visiteurs. Elle sera d’ailleurs vendue en exclusivité au musée au prix de 14,90 € (32 pages) et sera également à retrouver sur le site du musée.

 

Trois auteurs dessinent la vie de de Funès

 

Michel Rodrigue est dessinateur de bande dessinée et ancien membre de l’équipe de France de rugby. Serge Carrère, toulousain de naissance, lui aussi dessinateur, est connu pour ses participations à plusieurs revues. Michaël Olivier, dit Mickl, est considéré comme l’un des meilleurs en colorisation de BD. Tous les trois sont auteurs de la bande dessinée. A travers humour, humilité et respect, ces auteurs imagent l’histoire d’un homme passionné par la nature, les animaux et son jardin, pour qui la famille est plus importante que tout. 

 

Thomas Lajous – Photo : Ville de Saint-Raphaël.