Skip to content

Apporter du « calm » aux soignants

calm chi hôpital artiste oreli soignants

Hier après-midi, Frédéric Limouzy, directeur du CHI Bonnet a inauguré, en présence de Frédéric Masquelier et de l’artiste Oreli, l’œuvre réalisée par cette dernière et désormais exposée dans le hall de l’hôpital. Un don de 161 dvd des films de Louis De Funès a également été fait par la ville de Saint-Raphaël.

 

Il y avait foule hier dans le hall du Centre Hospitalier Intercommunal Bonnet. Un petit cordon délimitait d’ailleurs l’espace réservé à cette petite cérémonie à laquelle on pouvait notamment retrouver Frédéric Limouzy, directeur du CHI, Frédéric Masquelier, président de la Cavem et maire de Saint-Raphaël, mais aussi président du conseil de surveillance de l’hôpital, le docteur Jean-Marc Maurin, et l’artiste Oreli.

 

calm chi hôpital artiste oreli soignants

C’est d’ailleurs cette dernière qui a pris la parole la première afin de présenter l’œuvre qu’elle a réalisé pour l’hôpital et qui est désormais exposée dans le hall du CHI. Intitulé « Calm », ce tableau a été pensé pour apporter « calme et sérénité aux patients mais aussi au personnel soignant« , comme l’a souligné l’artiste. Ce tableau a été réalisé en résine et pigments et porte également un néon avec l’inscription « Calm », apposé par Eric Zucchiato.

 

Des DVD offerts au CHI

 

En parallèle de l’inauguration de cette œuvre, de ce « vernissage », comme l’a souligné Frédéric Masquelier, l’édile raphaëlois en a profité pour procéder à la remise de quelques 161 dvd de films de Louis de Funès, soit 23 films par services (7 services en tout), ainsi qu’un dessin réalisé par l’artiste Ernst, auteur de la bande-dessinée sur Louis De Funès qui sortira au moment de la réouverture du musée De Funès. « Nous avons souhaité avec la famille, que la diffusion soit la plus importante, nous offrirons donc également des exemplaires de la BD au CHI« , a d’ailleurs annoncé le président de la Cavem.

calm chi hôpital artiste oreli soignants

 

Des dons particulièrement appréciés par Frédéric Limouzy, lequel a souligné que le tableau « conduit à l’apaisement et à la sérénité » et que le dessinateur Ernst était venu à deux reprises au CHI lors de ses passages aux deux dernières éditions du Festival de la BD. De quoi renforcer un peu plus la valeur de ce dessin et sa présence au CHI.

 

Par Romain Chardan – Photos : Thomas Morganti.