Skip to content

52e anniversaire du décès du général de Gaulle

 

Hier, Frédéric Masquelier, maire de Saint-Raphaël, et la Fondation de la France Libre ont invité les habitants à se rendre à la messe requiem célébrée à l’occasion du 52e anniversaire du décès du général de Gaulle.

 

C’est dès que la cloche de la basilique Notre-Dame-de-la-Victoire a sonné, que les acteurs politiques de la ville de Saint-Raphaël et d’autres invités et curieux ont investi l’intérieur de l’édifice pour assister à une messe donnée par Marc-Antoine Croizé-Pourcelet : “Je suis un peu ému d’avoir un parterre si bien garni. Chaque année, on se retrouve pour cette commémoration. Ce soir, nous sommes rassemblés pour le général de Gaulle, l’occasion de prier pour lui et le repos de son âme, qu’il puisse hériter, avec tous les Saints du ciel et tous les anges, de la bénédiction de la vie éternelle. Le général de Gaulle était chrétien, profondément chrétien. Il a exercé de hautes responsabilités, et les a exercées comme un vrai serviteur de l’État”, a expliqué le prêtre, invitant tous ceux présents à se rassembler dans la pensée pour le général, tout en priant « pour nos défunts ».